05.09.2018, 07:50

Allergies: la canicule pourrait bien raccourcir les pics de pollen

chargement
La fin précoce de la vague de pollen pourrait être en lien avec la sécheresse qui a frappé la Suisse cette année. (Illustration)

Santé Bonne nouvelle pour les personnes allergiques: les températures caniculaires seraient susceptibles de provoquer la fin précoce des vagues de pollen. MétéoSuisse a constaté une réduction plus rapide de la concentration de pollen, une situation comparable à celle de 2003.

Les intenses chaleurs estivales qui ont touché la Suisse ont eu du bon pour les personnes souffrant du rhume des foins. La sécheresse a probablement raccourci la «saison» du pollen, selon MétéoSuisse.

Les derniers jours de hautes concentrations de pollen dans l’air ont été mesurés fin juin, début juillet, selon l’Office fédéral de météorologie et de climatologie, contacté par Keystone-ATS. Au nord des Alpes, c’est deux semaines plus tôt qu’habituellement. La situation est similaire à celle de l’année caniculaire de 2003.

Pour MétéoSuisse, la fin précoce de la vague de pollen pourrait être en lien avec la sécheresse qui a frappé la Suisse cette année. Mais pour le Centre d’Allergie Suisse, il n’est pas clair que la chaleur ait accéléré la floraison des graminées (les principaux allergènes en Suisse) durant l’été 2018 et donc réduit fortement la concentration de pollen, comme l’a expliqué la cheffe de projet et consultante Karin Stalder à Keystone-ATS.

Les Romands bien lotis

La teneur en pollen a fortement varié d’une région à l’autre. Les valeurs ont été légèrement plus faibles que la moyenne dans les cantons romands et légèrement plus élevées outre-Sarine. À Neuchâtel et Genève, seuls 15 et 25 jours de forte teneur en pollen dans l’air ont été mesurés, soit respectivement 16 et 10 jours de moins qu’habituellement.

Au Tessin, où les taux de pollen sont généralement beaucoup plus faibles qu’au nord des Alpes, la saison de graminées a été un peu plus intense qu’en moyenne.

Karin Stalder n’observe pas de baisse des consultations pour des allergies au pollen, au contraire. Leur nombre correspondait déjà à fin août à celui de l’année précédente. La saison du pollen dure jusqu’à fin septembre, début octobre.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MétéoCanicule: la Suisse a eu chaud, mais pas autant qu'en 2003Canicule: la Suisse a eu chaud, mais pas autant qu'en 2003

FraîcheurMétéo: après une longue période de canicule, le week-end s'annonce plus frais, flocons attendus à 2000 mètresMétéo: après une longue période de canicule, le week-end s'annonce plus frais, flocons attendus à 2000 mètres

MétéoChaleur: la canicule est certainement derrière nousChaleur: la canicule est certainement derrière nous

Rhume des foinsLucerne: une start-up veut mesurer les pollens dans l'air en temps réelLucerne: une start-up veut mesurer les pollens dans l'air en temps réel

épisode polliniqueMétéo: semaine éprouvante pour les personnes allergiques aux pollensMétéo: semaine éprouvante pour les personnes allergiques aux pollens

Top