26.06.2019, 10:52

Alimentation: le Nutri-Score figurera sur les produits Nestlé en Suisse

chargement
Le Nutri-Score évalue l'aliment dans son ensemble sur une échelle de cinq couleurs associées à des lettres allant de A à E. (Illustration)

CONSOMMATION Longtemps réticent, Nestlé va adopter le système d’étiquetage nutritionnel Nutri-Score en Suisse dès la fin de l'année 2019, ainsi qu'en Belgique et en France. Les autorités de santé publique suisses recommandent son utilisation depuis le mois d'avril.

Le Nutri-Score va faire son apparition sur la face avant des emballages des produits Nestlé en Suisse, et ce dès la fin de l’année 2019, apprend-on dans un communiqué du géant veveysan publié mercredi.

Ce système d’étiquetage permet d’évaluer les aliments et les boissons selon leur profil nutritionnel. L’échelle est composée de cinq couleurs associées à des lettres allant de A à E: du vert foncé, pour les aliments riches en fibres, en légumes et en protéines, au rouge, pour ceux qui contiennent trop de sucre, de sel et de graisses saturées, explique Le Temps.

Utilisation recommandée

Le Nutri-Score n’est pas encore très courant dans les supermarchés de Suisse. On le retrouve notamment sur les produits de Danone, qui a adopté le système en automne dernier.

Cette annonce fait suite à l’appel de Nestlé pour l’adoption d’un système d’étiquetage nutritionnel harmonisé à l’échelle européenne en mars 2017. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) recommande l’utilisation du Nutri-Score depuis avril 2019.

Décryptage d’aliments

Des applications pour smartphones existent déjà pour analyser la valeur nutritionnelle des aliments. Par exemple, l’application gratuite Yuka, testée par Le Nouvelliste, permet de décrypter les codes-barres de plus de 600’000 produits alimentaires ou cosmétiques ajoutés par les utilisateurs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConsoOn a testé pour vous l'application Yuka de décryptage des étiquettesOn a testé pour vous l'application Yuka de décryptage des étiquettes

ConsoLe décryptage des étiquettes avec Yuka, est-elle la panacée? L’interview de Christelle Dayer, coordinatrice Fourchette verte ValaisLe décryptage des étiquettes avec Yuka, est-elle la panacée? L’interview de Christelle Dayer, coordinatrice Fourchette verte Valais

ChroniqueDécrypter les aliments avec son smartphone en attendant le Nutri-Score. Le commentaire de Patrick FerrariDécrypter les aliments avec son smartphone en attendant le Nutri-Score. Le commentaire de Patrick Ferrari

ConsommationAlimentation: les ménages suisses dépensent en moyenne 133 francs par mois pour de la viandeAlimentation: les ménages suisses dépensent en moyenne 133 francs par mois pour de la viande

LégumesAlimentation: les Suisses ont mangé 8,5 kilos de carottes par personne en 2018Alimentation: les Suisses ont mangé 8,5 kilos de carottes par personne en 2018

Top