03.08.2015, 09:02

Acide botulique et coupe de champagneUn concept qui divise la profession

Premium
chargement

GENEVE Une soirée botox a été organisée la semaine dernière dans un grand hôtel genevois. Si l'événement a soulevé une vive polémique, la participation s'est montrée frileuse.

"Moi, ce que j'aime, c'est voir les gens s'amuser", s'enthousiasme Tatiana Knoll, organisatrice de l'événement pour l'entreprise Camberwell Events and Management. "Si la soirée s'appelle Botox Party, c'est effectivement qu'elle offre la particularité de pouvoir se faire injecter de l'acide botulique durant son déroulement, mais ça n'en est qu'un élément", insiste-t-elle. En effet, tout est fait pour que la thématique de la soirée reste au second plan.

Après avoir passé les deux molosses de la...

À lire aussi...

MobilitéMobilité: un Suisse sur deux compte acheter une voiture électriqueMobilité: un Suisse sur deux compte acheter une voiture électrique

drameCollision avec un char Piranha de l'armée: une octogénaire succombe à ses blessuresCollision avec un char Piranha de l'armée: une octogénaire succombe à ses blessures

Trafic ferroviaireZurich: un Eurocity tombe en panne à Sihlbrugg, 600 passagers évacuésZurich: un Eurocity tombe en panne à Sihlbrugg, 600 passagers évacués

SoutienMédias: le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis plaide pour une aide indirecteMédias: le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis plaide pour une aide indirecte

BanqueRaiffeisen: pas de taux d’intérêt négatifs pour les clientsRaiffeisen: pas de taux d’intérêt négatifs pour les clients

Top