Accord-cadre: pas de progrès dans les discussions à Bruxelles, selon Parmelin

chargement

Suisse-UE Le président de la Confédération a rencontré la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, qui s’est dit prête à négocier sans traiter les mesures d’accompagnement, la citoyenneté de l’UE et l’accès aux prestations sociales séparemment.

  23.04.2021, 07:03
1/3  

Les discussions entre Guy Parmelin et Ursula von der Leyen n’ont pas permis d’atteindre les progrès escomptés pour débloquer l’accord-cadre, a affirmé vendredi le président de la Confédération. D’importantes différences subsistent.

Dans le cadre des discussions au niveau technique, la Suisse a fait «des propositions concrètes» sur les trois points en suspens: la protection des salaires, les aides d’Etat et la directive sur la citoyenneté européenne qui élargit l’accès aux prestations sociales, a souligné M. Parmelin lors d’un point de presse. Elle souhaite que l’Union européenne fasse de même.

 

 

Les négociatrices des deux parties restent en contact, a-t-il ajouté. La Confédération a toujours dit qu’elle souhaitait consolider et développer ses relations bilatérales avec l’Union européenne, mais qu’elle ne signerait pas le projet d’accord-cadre sans des progrès sur les trois points litigieux.

Retirer les points en suspens n’est pas une option pour Bruxelles

Berne veut retirer les trois points en suspens de l’accord-cadre. Bruxelles ne peut toutefois pas accéder à cette demande, a rapporté Eric Mamer, porte-parole de la présidente de la Commission européenne.

Ursula von der Leyen a toutefois souligné que l’Union européenne était prête à négocier, a-t-il poursuivi devant les médias à Bruxelles. Une solution peut être trouvée. Mais il n’est pas possible de retirer les trois points en suspens et de les traiter de manière séparée.

A lire aussi : Accord-cadre avec l’UE: la bataille du sonderfall économique

Le porte-parole a encore précisé que l’entretien entre le président de la Confédération Guy Parmelin et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a apporté une certaine «clarté» au niveau politique.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MécontentsAccord-cadre avec l'UE: la bataille du sonderfall économiqueAccord-cadre avec l'UE: la bataille du sonderfall économique

AttendueAccord-cadre: le Conseil fédéral prépare la visite de Guy Parmelin à BruxellesAccord-cadre: le Conseil fédéral prépare la visite de Guy Parmelin à Bruxelles

Relations internationalesAccord-cadre: «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», déclare ParmelinAccord-cadre: «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», déclare Parmelin

Relations internationalesAccord-cadre: Bruxelles critique la position du Conseil fédéralAccord-cadre: Bruxelles critique la position du Conseil fédéral

Sûr de luiAccord-cadre: Cassis est persuadé qu’il accompagnera Parmelin à BruxellesAccord-cadre: Cassis est persuadé qu’il accompagnera Parmelin à Bruxelles

Top