30.07.2019, 13:44

Un Helvète héroïque, une cabane éphémère et l’inondation de Zermatt… l’actu suisse vue du reste du monde

chargement
Chaque semaine, nous parcourons les médias du monde pour voir ce que nos confrères ont retenu de l'actualité suisse.

Revue de presse Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. Au menu, on découvre un refuge éphémère et écolo, un héros suisse, mais aussi l’intérêt qu’a suscité l’inondation de Zermatt au-delà de nos frontières.

Comme chaque semaine, on fait un petit tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce qui a retenu leur attention dans l’actualité de notre pays.

Un glacier sous couverture

Chaque année, la famille Carlen installe des bâches sur la partie inférieure du Glacier du Rhône. L’objectif: ralentir sa fonte. La famille exploite le Belvédère, à Oberwald, un hôtel-restaurant d’où les visiteurs peuvent admirer le glacier et malheureusement se rendre compte de sa progressive disparition.

 

 

Le 24 juillet dernier, les toiles ont été changées, comme chaque été depuis plusieurs années. Cet événement n’a pas échappé à quelques médias étrangers, comme le Daily Mail qui indique que d’énormes couvertures résistantes aux rayons UV ont été installées sur un glacier suisse, près du Col de la Furka. «Ce processus extrêmement coûteux est effectué par les résidents et peut réduire jusqu’à 70% le taux de retrait de la glace», explique le quotidien, qui publie plusieurs images de l’installation.

Une technique qui n’a pas échappé non plus au site taïwanais Technews, qui insiste sur le fait que cette solution, si bonne soit-elle, ne sauvera pas les glaciers. «Les glaciologues soulignent qu’il ne s’agit pas d’une solution à la fonte des glaciers, mais d’une mesure provisoire.»

 

Un refuge temporaire et écolo

On reste dans le milieu alpin, certains médias étrangers s’étant intéressés à un refuge un peu particulier: une petite cabane de montagne, écolo et éphémère. 

Installée au-dessus de St-Moritz par On, un fabricant de matériel de sport, la maisonnette sera démontée courant septembre. Ses particularités, selon le magazine français Grazia: son côté design, son cadre idyllique, mais surtout son absence d’impact sur l’environnement: «Un panneau solaire sur le toit permet de stocker un minimum d’électricité afin d’éclairer en douceur le refuge le soir et de recharger quelques appareils. Une cheminée à bois installée à l’intérieur permet de réchauffer ou cuire de la nourriture tout en chauffant l’intérieur.»

 

 

Située à 2500 mètres d’altitude, la cabane est accessible uniquement à pied, explique le site britannique d’architecture Dezeen.com. «Elle offre ainsi une escapade paisible, lors de laquelle les randonneurs peuvent profiter des Alpes.»

Malheureusement, il n’est pas possible de passer une réservation pour dormir dans ce petit refuge. Pour y dormir, il faut participer à un concours organisé par la marque On.

 

Des trombes d’eau à Zermatt

L’incident a fait le tour des médias suisses la semaine passée: le 24 juillet, le Trift, rivière traversant la station de Zermatt, a débordé en raison de la rupture d’une poche d’eau glacière située en amont.

 

 

Or, les masses d’eau s’abattant sur les maisons étaient si impressionnantes que les vidéos de témoins ont aussi intéressé la presse étrangère, à l’exemple du quotidien italien La Repubblica. «Une fois sorti de son lit, le cours d’eau a atteint les rues et les maisons de Zermatt au cours d’une inondation impressionnante.» D’autres médias italiens ont diffusé les images du torrent en furie, comme le Corriere della sera ou la chaîne TGCOM24.

«La commune a rapporté que certains sous-sols ont été inondés par cette crue soudaine», précise de son côté le quotidien autrichien Kronen Zeitung. «Personne n’a été blessé.»

 

Un touriste suisse héroïque

Dimanche dernier, un Suisse a eu une attitude héroïque lors de ses vacances dans un camping situé dans le Val-d’Oise en France. Une fillette âgée de 4 ans était en train de se noyer dans la piscine du site lorsqu’il s’est jeté à l’eau pour la repêcher, rapporte le quotidien Le Parisien

Cet incident a été rapporté par de nombreux médias français, qui expliquent que deux touristes ont porté secours à une enfant: le Suisse, qui l’a ramenée au bord du bassin, puis une Britannique, qui a prodigué les premiers secours. 

 

 

«Deux touristes empêchent la noyade d’une fillette de 4 ans», titre le site de 24Matins, qui précise que les deux héros se sont vus offrir deux nuits de gîte supplémentaires pour leur acte de bravoure. Décrites comme «très humbles», les deux personnes, dont l’identité n’a pas été dévoilée, ont décliné l’offre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Revue de presseLa frayeur d’un parapentiste, une maison pour un franc et la Fête des vignerons, l’actu suisse vue du reste du mondeLa frayeur d’un parapentiste, une maison pour un franc et la Fête des vignerons, l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseCrash d’une Batmobile, pont Morandi, vélo électrique ou Federer le "Martien"… l’actu suisse vue du reste du mondeCrash d’une Batmobile, pont Morandi, vélo électrique ou Federer le "Martien"… l’actu suisse vue du reste du monde

REVUE DE PRESSELa boulette de la Patrouille Suisse, Raymond Barre et son compte caché, un coq privé de cocorico,… l’actu suisse vue du reste du mondeLa boulette de la Patrouille Suisse, Raymond Barre et son compte caché, un coq privé de cocorico,… l’actu suisse vue du reste du monde

Top