25.02.2020, 19:00
Lecture: 9min

«Une personne sur cinq sera victime d’abus, il n’y a pas de raison que le Valais du sport y échappe», selon Marco Tuberoso (ESPAS)

Premium
chargement
Les contacts entre moniteurs et jeunes athlètes sont réguliers dans plusieurs sports. C'est la limite qu'il faut définir.

interview Marco Tuberoso, responsable prévention auprès d’ESPAS, énumère les activités de cette association et apporte ses conseils aux clubs sportifs. Il les met aussi en garde. Les sports de masse sont aussi concernés par les abus sexuels.

Marco Tuberoso, vous êtes le responsable prévention auprès d’ESPAS. Qui sont vos partenaires sportifs en Valais?

Il n’y a plus que l’Association valaisanne de football (AVF) avec laquelle nous travaillons depuis plusieurs années. Nous collaborons avec d’autres structures, étatiques notamment.


Pourquoi si peu de répondant, en Valais?

Je ne comprends pas. Depuis dix ans, toutes les structures de sport ont reçu un courrier présentant nos...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 12 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 12 septembre

Masters 1000Tennis: un tableau miné pour Stan Wawrinka au Masters 1000 de RomeTennis: un tableau miné pour Stan Wawrinka au Masters 1000 de Rome

ChronoAthlétisme: William Reais court 200 m en 20''24 aux Championnats suisses à BâleAthlétisme: William Reais court 200 m en 20''24 aux Championnats suisses à Bâle

Un temps canon pour William Reais

C’est un temps record qu’a réalisé William Reais à Bâle. Avec 20''24, il réalise le meilleur chrono européen de la...

  12.09.2020 18:56

VictoireCoupe de Suisse: Sion s’impose sans briller et Lausanne a eu chaud contre NyonCoupe de Suisse: Sion s’impose sans briller et Lausanne a eu chaud contre Nyon

DépartFC Sion: Bastien Toma tout proche du KRC GenkFC Sion: Bastien Toma tout proche du KRC Genk

Top