02.09.2019, 15:00

Tennis: Ylena In-Albon a des points à défendre à Montreux

chargement
Demi-finaliste en 2018, Ylena In-Albon devrait encore être tête de série à Montreux cette année.

tournoi itf Demi-finaliste de ce tournoi doté de 60 000 dollars, en 2018, la joueuse haut-valaisanne sort de deux éliminations au premier tour. Le tableau est particulièrement relevé sur la Riviera.

Le tournoi ITF de Montreux, doté de 60 000 dollars, est plutôt attractif sur le papier. Une quinzaine de joueuses du top 300 mondial sont annoncées. Et non des moindres. Le tableau sera emmené par l’Allemande Tamara Korpatsch, 11e du classement WTA. Parmi les principales prétendantes, citons Mandy Minella (WTA 142), Maja Chwalinska (WTA 192) et Diana Marcinkevica (WTA 207). «Par rapport à l’édition précédente, le tableau est plus compact», constate Yannick Fattebert, codirecteur du tournoi aux côtés de Benjamin Dracos. «C’est donc difficile de désigner une favorite. C’est aussi l’assurance d’une grosse adversité sur les courts en terre battue du TC Montreux dans un cadre magnifique. La seule différence, c’est l’absence de Timea Bacsinszky. En 2018, elle était la tête d’affiche, la star locale. Il y a toutefois deux joueuses (Mandy Minella (ex-66) et Olga Danilovic (ex-96) qui ont déjà fait partie du top 100 mondial.»

La relève du tennis suisse est présente

Le contingent suisse n’est pas en reste. Outre Conny Perrin, 189e joueuse mondiale, Ylena In-Albon aura de gros points à défendre. Il y a une année, la joueuse de Baltschieder avait atteint la demi-finale. Ces deux dernières semaines, elle reste toutefois sur deux défaites de rang. Après s’être inclinée lors du premier tour des qualifications de l’US Open, elle a perdu dès son entrée au tournoi de Verbier où elle était tête de série numéro 2. «Elle ne doit pas s’inquiéter», poursuit le coach à temps partiel de Stan Wawrinka. «Il est normal que ça prenne un peu de temps pour s’installer à ce niveau. Elle n’a que 20 ans, elle est encore jeune. C’est une travailleuse qui suit sa ligne.»

Parmi les autres Suissesses, citons les jeunes Simona Waltert et Leonie Küng, autant d’espoirs du tennis helvétique. «Pour nous, ce n’est pas si compliqué d’attirer des joueuses de ce niveau. Elles ne sont pas dans le tableau de l’US Open et ne peuvent plus disputer le tournoi junior. Pour le public, c’est l’assurance d’assister à du beau tennis. L’entrée est libre. Nous avons d’ailleurs imaginé quelques événements en marge des rencontres afin de distraire les spectateurs.»
Le tableau principal débute mardi. La finale se déroulera dimanche à 14 heures.

A lire aussi : La Valaisanne Ylena In-Albon a été éliminée en demi-finale à Montreux


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top