21.11.2019, 18:20

Tennis: Accusé de viol, Yves Allegro entend bien se défendre

chargement
Yves Allegro réfute toute infraction. Le procès se tiendra à Sierre en décembre prochain.

Accusation L’ancien joueur de tennis valaisan Yves Allegro aurait abusé d’une coach de la délégation autrichienne lors d’une conférence à Tallinn en octobre 2014. Il réfute toute infraction. Le procès se tiendra à Sierre en décembre prochain.

Yves Allegro, ancien joueur de Coupe Davis, est accusé de viol et/ou contrainte sexuelle envers une membre de la délégation de tennis autrichienne qui occupait les mêmes fonctions que l’ancien professionnel. Ces faits, relève le Ministère public valaisan, se seraient produits en octobre 2014 lors d’une conférence des coaches du Tennis-Europe à Tallinn (Estonie). 

L’acte d’accusation révèle que ces deux personnes se connaissaient depuis plusieurs années et entretenaient des relations professionnelles. Après avoir pris part à une conférence, les deux délégations, suisse et autrichienne, ont pris part à un repas en commun puis se sont rendues dans un bar. Yves Allegro et la plaignante ont alors terminé la soirée  ensemble dans une chambre de l’hôtel que les deux délégations occupaient. 

Le lendemain matin, ni l’un ni l’autre disent se souvenir de ce qu’ils ont fait durant la nuit. Le Valaisan s’est excusé par SMS d’un comportement qui «n’avait rien de gentleman», comme le révèle l’acte d’accusation. Ce n’est que 48 heures plus tard que la plaignante aurait eu des souvenirs de cette soirée. Elle a alors fait part de ses doutes auprès de ses collègues et dit avoir pris conscience d’une possible agression sexuelle après avoir ressenti de vives douleurs sur tout le corps. Le rapport fait état de diverses blessures et hématomes pouvant être liés à des chocs avec des objets contondants.

Le jugement se tiendra en décembre

Dans son énoncé, l’acte d’accusation précise qu’Yves Allegro devra répondre de viol dans l’hypothèse d’un rapport sexuel complet et/ou contrainte sexuelle. Si l’élément constitutif de la contrainte ne devait pas être retenu, il devrait alors être poursuivi pour actes d’ordre sexuel commis sur une personne incapable de discernement ou de résistance. Il aurait en effet profité de l’incapacité totale de résistance de la victime qui se trouvait fortement sous l’influence de l’alcool.

Contacté jeudi en début de soirée, Me Guillaume Grand, l’un de ses deux avocats, ne veut pas s’étendre. «Yves Allegro conteste totalement avoir commis une quelconque infraction pénale. Il attend d’ailleurs sereinement et avec impatience le procès. Il réserve toutes ses déclarations pour le Tribunal. Il ne fera aucune autre déclaration publique.»
En l’état, l’ancien joueur valaisan reste présumé innocent. Le Tribunal d’arrondissement de Sierre jugera cette affaire en décembre prochain. Le procès se déroulera à huis clos.

La rédaction
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DécaléDroit au but: l'interview d'Yves AllegroDroit au but: l'interview d'Yves Allegro

Top