18.11.2016, 20:30

Stan Wawrinka tire le bilan de sa saison 2016: "C'était une année incroyable pour moi"

chargement
"Je terminerai au 4e ou au 5e rang mondial, j'ai gagné un nouveau titre du Grand Chelem, et ai conquis trois autres trophées". Stan Wawrinka est plus que satisfait de la saison écoulée.

 18.11.2016, 20:30 Stan Wawrinka tire le bilan de sa saison 2016: "C'était une année incroyable pour moi"

ATP Malgré sa fraîche élimination des Masters de Londres, Stan Wawrinka se veut très positif par rapport à la saison qui vient de se terminer. "J'aurais à coup sûr signé les yeux fermés pour un tel bilan avant le début de cette année."

Eliminé dès le Round Robin au Masters, Stan Wawrinka tirait néanmoins forcément un bilan positif de sa saison 2016. "C'était une année incroyable pour moi", a-t-il lâché en conférence de presse.

Quel bilan tirez-vous à l'issue de cette saison?

"C'était une année incroyable pour moi. Je terminerai au 4e ou au 5e rang mondial, j'ai gagné un nouveau titre du Grand Chelem, et ai conquis trois autres trophées. Il était notamment important pour moi de remporter un premier titre en Suisse, et je l'ai fait à Genève. J'ai obtenu quelques mauvais résultats aussi, c'est certain. Ce Masters n'a ainsi pas été mon meilleur tournoi, mais je me suis battu jusqu'au bout ici. J'ai connu des difficultés après l'US Open. Il y a beaucoup de choses que je peux encore améliorer. Mais j'aurais à coup sûr signé les yeux fermés pour un tel bilan avant le début de cette année."

 

Vous avez conquis un troisième titre du Grand Chelem cette année, mais n'avez pas vraiment brillé dans les Masters 1000. Comment l'expliquez-vous? Etes-vous trop concentré sur les tournois majeurs?

"Ce n'est pas aussi simple que cela. Ce sont les efforts que je fournis en dehors des tournois du Grand Chelem qui me permettent de briller en Grand Chelem. Je n'ai pas encore d'explication. J'aimerais pouvoir mieux jouer dans les Masters 1000. Ce sera mon objectif pour l'an prochain. Ca l'était déjà pour cette année, mais je n'y suis pas parvenu. Je fais tout mon possible pour évoluer à mon meilleur niveau. J'ai commis quelques erreurs. Je n'ai pas joué mon meilleur tennis tout au long de l'année. Mais on ne peut pas dire que je n'étais pas concentré et que j'ai manqué de volonté. Je sais à quel point il est difficile d'atteindre le niveau qui est le mien. On en parlera avec mon staff, et peut-être changerons-nous quelques petites choses dans l'optique de 2017."

 

Que pourriez-vous changer pour la saison 2017?

"Je n'en ai pas encore parlé avec mon staff. Il y a toujours moyen d'évoluer. Mais il ne faut pas oublier que je finis pour la troisième fois consécutive la saison dans le top 5. Cela prouve que je suis constant sur une année complète. Et je n'échangerais pour rien au monde les titres que j'ai obtenus pour pouvoir figurer à chaque fois en quart ou en demi-finale."

Vos résultats n'ont pas été très probants après l'US Open. En dehors de votre blessure au genou gauche, avez-vous connu d'autres soucis?

"Le tennis est un sport très exigeant sur le plan mental. Ce sont des montagnes russes tout au long de l'année, c'est dur sur le plan psychologique. Quand tu vis d'aussi grands moments que celui que j'ai vécu à New York, ce n'est pas facile à gérer par la suite. Mais cela fait partie de la vie d'un tennisman. Tu dois trouver le moyen de positiver tout ce qui t'arrive. Les mauvais résultats que j'ai obtenus après l'US Open ne sont pas dus à une baisse de ma motivation, qui était très grande. J'ai encore bien joué à St-Petersbourg, où j'ai atteint la finale. Mais j'ai ensuite connu des pépins physiques. Je n'ai pas pu faire tout ce que je souhaitais, notamment avant ce Masters."

 

Vous aurez 32 ans l'an prochain. Craignez-vous de ne plus être aussi performant sur le plan physique?

"Bien sûr que c'est quelque chose qui me préoccupe. Je suis plus proche de la fin que du début de ma carrière. Je dois être plus précautionneux sur certains aspects. Mais j'essaie sans cesse de m'améliorer afin de conserver un niveau de jeu élevé. J'essaie toujours de repousser mes limites. J'espère pouvoir à nouveau me retrouver ici l'an prochain. Cette année, j'ai parfois eu l'impression d'être un peu plus lent dans mes réactions. Mais j'ai gagné un titre du Grand Chelem. L'US Open fut vraiment éprouvant physiquement et mentalement. J'ai alors prouvé que je suis capable de battre les meilleurs."

Quels sont vos rêves pour 2017? Rêvez-vous de gagner Wimbledon, le seul titre du Grand Chelem qui vous manque?

"Je ne rêve pas aussi loin. Mon objectif est toujours le même: je veux tout mettre en oeuvre pour continuer à progresser. Je sais que ce n'est pas une super réponse, mais c'est ce qui m'aide vraiment à m'améliorer. Mon objectif concret sera de me qualifier une nouvelle fois pour un Masters."

ATS

À lire aussi...

Masters de LondresMasters de Londres: Stan Wawrinka est éliminé après s'être incliné en deux sets face à Andy MurrayMasters de Londres: Stan Wawrinka est éliminé après s'être incliné en deux sets face à Andy Murray

Masters ATPMasters ATP: Wawrinka sait comment battre le n°1 mondialMasters ATP: Wawrinka sait comment battre le n°1 mondial

rassurantMasters de Londres: Stan Wawrinka bat Marin Cilic en deux sets et se relance dans la compétitionMasters de Londres: Stan Wawrinka bat Marin Cilic en deux sets et se relance dans la compétition

Top