17.10.2019, 19:00

«Je roule à Valence dans une voiture toute noire»: la chronique de Sébastien Buemi

chargement
Sébastien Buemi, pilote de formule E.

Parole d'experts Le pilote Sébastien Buemi évoque le programme de ses prochains jours et semaines.

Je suis arrivé dimanche à Valence, où sont réunis tous les teams et tous les pilotes du championnat de formule E pour trois jours d’essais officiels. Il s’agit de la première et seule occasion de se comparer aux autres avant les courses, dont les premières de la nouvelle saison (la 6e des voitures électriques), auront lieu les 22 et 23 novembre en Arabie saoudite. C’est plutôt intense, puisque nous roulons de 9 à 12 heures puis de 14 à 17 heures, en nous arrêtant uniquement pour effectuer des réglages.

Selon le règlement, chaque équipe a droit à quinze jours des tests privés à fixer entre le 1er janvier et le 31 octobre et doit participer à ces trois jours d’essais en commun. Tout le monde est là, notamment les nouveaux teams de Mercedes-Benz et Porsche. Mercredi, nous avons par exemple effectué un test de course en conditions réelles afin de voir ce que cela donnait avec les nouveaux règlements, au niveau de la compétition ou des voitures. Il y aura notamment un gain de puissance plus considérable en mode attaque.

 

Je pars dimanche pour Tokyo où se déroulera la présentation officielle de Nissan pour le championnat de formule E. C’est l’événement de la saison.

 

J’ai essayé de rouler un maximum de tours et je suis assez content. Avec mon équipe, Nissan e.dams, nous aurons encore deux jours d’essais privés, les 29 et 31 octobre. La voiture sera ensuite remise en état et envoyée en Arabie saoudite entre le 10 et le 15 en vue du grand prix qui se déroulera dans les rues historiques d’Ad Diriyah. Tout sera en place lorsque j’arriverai, le 18, afin d’être prêt pour le coup d’envoi de la saison. Je me réjouis que le championnat reprenne.

Ma saison d’endurance a, elle, déjà commencé. Avec Toyota, nous nous sommes imposés au Japon (6 heures de Fuji). Je voyage beaucoup actuellement. Je pars dimanche pour Tokyo où se déroulera la présentation officielle de Nissan pour le championnat de formule E. C’est l’événement de la saison. Pour les tests de Valence, la voiture est toute noire. Son nouvel habillage sera présenté au Japon. Un moment toujours attendu. Je repartirai directement pour l’Angleterre pour des tests sur simulateur. Je reviendrai quelques jours en Suisse pour revoir ma famille et cela continuera. Je vais bien, mais le programme est assez chargé. 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

parole d’experts«Le mois d’août, c’est deux semaines off assurées»: la chronique de Sébastien Buemi«Le mois d’août, c’est deux semaines off assurées»: la chronique de Sébastien Buemi

Paroles d'expert«J’espère encore finir sur le podium»: la chronique de Sébastien Buemi«J’espère encore finir sur le podium»: la chronique de Sébastien Buemi

interviewSébastien Buemi: «Je suis plus rapide qu’en 2018 mais ça ne se traduit pas dans les résultats»Sébastien Buemi: «Je suis plus rapide qu’en 2018 mais ça ne se traduit pas dans les résultats»

Top