22.05.2020, 10:11

Ski alpin: la plus longue descente de Coupe du monde bientôt à Zermatt?

chargement
Les skieurs suisses s’entraînent chaque année sur le Glacier de Zermatt.

Grand projet La station haut-valaisanne, accompagnée de sa voisine italienne de Valtournenche ambitionne d’organiser la descente la plus longue et la plus élevée de la Coupe du monde. Une course qui serait également la première à relier deux pays.

Le timing n’est sans doute pas totalement innocent, puisque au moment où le Lauberhorn risque d’être rayé du calendrier de la Coupe du monde de ski alpin, l’idée d’une épreuve de descente à Zermatt refait surface. «Nous n’avons aucunement l’intention de concurrencer Wengen, ce classique ne doit pas disparaître car il est essentiel pour le tourisme et le ski suisse», se défend Daniel Luggen, directeur de l’office du tourisme de Zermatt. Une station qui ambitionne, en compagnie de sa voisine italienne de Valtournenche, de créer et d’ajouter au calendrier de la FIS une descente de tous les superlatifs. 

A lire aussi : Ski alpin: Swiss-Ski retire les courses du Lauberhorn de son calendrier

1’000 m  de dénivelé, 5 km de long

«Nous prévoyons d’organiser des courses de descente transfrontalières, hommes et femmes, qui débuteront en Suisse et se termineront en Italie, à Cervina», expliquent les organisateurs par voie de communiqué. La ligne de départ se situerait à 3’899 m d’altitude, soit juste au-dessus du Petit Cervin, alors que la ligne d’arrivée se situerait à 2’814 m d’altitude, tout près des Laghi Cime Bianche. L’itinéraire prévu présente donc une différence d’altitude de plus de 1’000 m pour une longueur record de près de 5 km. «Le tracé passera en grande partie sur les pistes existantes des glaciers et ne nécessitera donc aucune construction majeure, aucun arbre ne devra être abattu et à une telle altitude, la neige est garantie», argumentent les organisateurs.

A lire aussi : Ski: Crans-Montana affiche son intérêt pour reprendre les dates de Wengen en cas de retrait

Des organisateurs qui soulignent que les premiers entretiens avec la FIS, Swiss Ski et la fédération italienne de ski ont déjà eu lieu. «Les réactions sont positives et nous motivent à poursuivre dans cette voie. Si tout se passe comme prévu, nous serions prêts pour nos premières courses à l’automne 2022», conclut, plein d’espoir, Daniel Luggen, le directeur de l’office du tourisme de Zermatt. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

coupe du mondeSki alpin: Marco Schwarz s'impose au slalom de Schladming, Zenhäusern 5eSki alpin: Marco Schwarz s'impose au slalom de Schladming, Zenhäusern 5e

Coupe du mondeSki alpin – slalom nocturne de Schladming: Zenhäusern 4e provisoire, les autres Suisses à la peineSki alpin – slalom nocturne de Schladming: Zenhäusern 4e provisoire, les autres Suisses à la peine

duelSki handicap: le Valaisan Théo Gmür a trouvé un concurrent en SuisseSki handicap: le Valaisan Théo Gmür a trouvé un concurrent en Suisse

CompétitionSki alpin: Lara Gut-Behrami termine 2e du géant de KronplatzSki alpin: Lara Gut-Behrami termine 2e du géant de Kronplatz

CompétitionSki alpin: Michelle Gisin en tête du géant de Kronplatz après la 1ère mancheSki alpin: Michelle Gisin en tête du géant de Kronplatz après la 1ère manche

Top