04.10.2019, 13:19

Lara Gut-Behrami: «J’ai retrouvé un mari heureux depuis quelques jours»

chargement
Le sourire est de retour dans le clan Behrami.

déclaration La skieuse tessinoise Lara Gut-Behrami revient sur la séparation entre le FC Sion et son mari Valon Behrami.

Elle savait qu’il n’allait pas uniquement être question de ski alpin. Que les questions allaient certainement parler d’autres sports… Présente à Dübendorf dans le cadre des semaines publicitaires de Swiss-Ski ce vendredi, Lara Gut Behrami a dû étendre la conversation sur le football. Sur le FC Sion, plus précisément. Désormais ex-club de son mari Valon Behrami. Interrogée sur ce sujet qui a agité la Toile ces derniers jours, elle a avoué avoir «de nouveau un mari qui est heureux depuis quelques jours. Quand j’ai senti que ça n’allait plus et qu’il fallait un changement? Valon est assez grand pour prendre une décision.»

La Tessinoise fait référence à la «séparation à l’amiable», telle qu’annoncée par le club jeudi matin, entre son mari et le FC Sion. Lara Gut ne s’étend pas davantage. Si ce n’est qu’«on est mari et femme. Le plus important pour moi, c’est qu’il soit heureux. Et quand il est heureux, tout devient plus facile. Si je suis venue en Valais, c’est pour lui, parce qu’il jouait à Sion.» Et les sifflets qui ont accompagné sa sortie à Tourbillon face à Saint-Gall? «La moitié du stade a applaudi», préfère-t-elle souligner.

De Grimisuat à Udine

Pour rappel, tous deux habitaient à Grimisuat. Mais cela n’a pas duré. Le couple va partir s’installer en Italie. «Du côté d’Udine très certainement», annonce-t-elle. Valon Behrami ayant posé comme objectif de retrouver un club dès janvier, cela devrait laisser du temps à l’ancien international de suivre sa compagne sur les épreuves de ski alpin en début de saison. «J’espère qu’il puisse venir me voir le plus souvent possible, oui. Mais il doit quand même s’entraîner», sourit-elle. 

A lire aussi: Football – Super League: Valon Behrami quitte le Fc Sion

Collaboration avec Patrice Morisod

Depuis quelque temps, Lara Gut-Behrami a également profité de retravailler avec Patrice Morisod, avec qui elle avait déjà collaboré par le passé. L’Anniviard serait-il donc de nouveau dans le team de Lara Gut-Behrami? «Pas complètement. Il essaie de venir quand il peut. Et j’apprécie vraiment sa présence», dit-elle à propos du Valaisan qu’elle qualifie de «super coach».  «Ce que j’apprécie vraiment chez lui et qui devient de plus en plus rare, c’est qu’en lieu et place de tenir des théories et de faire l’expert comme tout le monde, il apprend des choses.» 

Après une saison 2018/19 compliquée, Lara-Gut Behrami tentera de revenir sur le devant de la scène. 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top