31.12.2019, 08:00

Les 7 infos qui ont marqué l’actualité sportive suisse en 2019

chargement
Mujinga Kambundhi a décroché le bronze sur 200 mètres aux Mondiaux. Une première pour l'athlétisme suisse en sprint. (Archives)

Dans le rétro 2019 touche bientôt à sa fin. Des deux médailles de la skieuse Corinne Sutter en février à la qualification de la Nati pour l’Euro 2020, en passant par les Mondiaux de Doha en octobre, on revient, en images, sur les 7 infos qui ont marqué l’actualité sportive.

Février – La Suisse remporte 4 médailles aux Mondiaux d’Are

En février, les yeux des passionnés de ski alpin sont tous tournés vers les Mondiaux d’Are, en Suède. Si Swiss-Ski n’a pas annoncé d’objectif précis, la délégation suisse rentre avec 4 médailles. Moins bien qu’à St-Moritz en 2017, mais ça reste un bilan correct. Et l’émotion était au rendez-vous. La jeune skieuse schwytzoise Corinne Suter, qui n’avait encore jamais fait mieux que 4e en Coupe du monde jusqu’alors, décroche le bronze en Super-G, à 5 centièmes du titre. «Je n’ai pas de mots pour exprimer ma joie», déclare-t-elle à la télévision suisse, les yeux encore mouillés par des larmes de bonheur. Cinq jours plus tard, le rêve continue, avec une nouvelle médaille: l’argent de la descente.

La Suisse a encore eu le droit à deux médailles d’or. Wendy Holdener a conservé son titre de championne du monde de combiné et l’équipe nationale, portée par un Ramon Zenhäusern en grande forme, a remporté le Team Event. Vainqueur du globe de descente la saison dernière, Beat Feuz a dû se contenter d’une 4e place lors de la descente masculine.

A lire aussi : Ski alpin – Mondiaux d’Are: Corinne Suter décroche la médaille d’argent de la descente, cinq jours après le bronze en Super-G

 

Février – L’exploit du Vaudois volant aux Mondiaux de Seefeld

A 23 ans, Killian Peier savait qu’il avait une belle carte à jouer lors des Mondiaux de ski nordique de Seefeld. Et le sauteur de la Vallée de Joux n’a pas déçu. Il a décroché une sensationnelle médaille de bronze sur le grand tremplin, après avoir pris la tête lors de la première manche. Avec des sauts de 131 et 129,5 m, il n’a été battu que par deux Allemands. Un véritable exploit pour le Vaudois volant qui n’était jamais monté sur un podium lors des épreuves de la Coupe du monde. La Suisse a peut-être trouvé le successeur du quadruple champion olympique Simon Ammann.

Killian Peier ne réussira pas à réitérer l’exploit au petit tremplin. Il termine à la 10e place dans un concours fortement perturbé par la neige.

A lire aussi : Ski nordique – Mondiaux de Seefeld: le sauteur vaudois Killian Peier décroche le bronze au grand tremplin

 

Juillet – Federer perd une finale d’anthologie à Wimbledon

Le 15 juillet, Roger Federer est en finale du tournoi de Wimbledon. Nous sommes dans le tie-break du cinquième set. Le Suisse mène 8-7 40-15 face à Novak Djokovic. Il est à deux balles de match de devenir le joueur le plus âgé à s’adjuger un titre majeur dans l’ère Open. Le «Maître» est au service. Le public retient son souffle. Tout comme de nombreux Suisses devant leur écran. Mais «Rodgeur» commet une faute sur sa première balle et est battu par un «passing» du Serbe sur la seconde.

RF perdra le match après 4h55 de jeu. La défaite est frustrante. La déception est immense. Mais le duel restera dans les annales du tennis. Et l’ancien numéro 1 mondial, qui a remporté en octobre le 103e titre de sa carrière, compte bien retenter sa chance l’année prochaine.

A lire aussi : Tennis: Federer échoue à un point d’un 21e titre majeur

 

Juillet – Jérémy Desplanches vice-champion du monde

Le titre européen remporté en 2018 ne l’a pas rassasié. Le 25 juillet, Jérémy Desplanches devient vice-champion du monde du 200 m 4 nages aux Mondiaux en bassin de Gwangju. Le Genevois se sublime durant la joute. Il réussit même à abaisser de 17 centièmes son record national établi la veille en demi-finale pour le porter à 1’56’’56. «Le stress était énorme avant la course, mais, à l’arrivée, c’est une immense joie», déclare-t-il alors. Le nageur offre ainsi à la Suisse la septième médaille en 18 éditions des championnats du monde.

En octobre, le Genevois réussit à remporter une étape de Coupe du monde à Berlin dans sa discipline. Mais sans battre son record de Suisse.

A lire aussi : Natation: le Genevois Jérémy Desplanches décroche la médaille d’argent sur le 200 m 4 nages

 

Septembre – La Suisse du cheval est sur le toit du monde

C’est une première dans l’histoire de l’hippisme suisse. Le 5 septembre, le Jurassien Steve Guerdat et le Zurichois Martin Fuchs occupent les deux premières places du classement mondial de saut d’obstacles, devant l’Allemand Daniel Deusser. Le titre européen remporté par le Suisse allemand à Rotterdam lui permet de grimper de deux positions et de prendre la seconde place. Les deux cavaliers avaient déjà brillé lors des Mondiaux de Göteberg en avril en occupant les deux premières positions du saut.

A lire aussi : Hippisme: Steve Guerdat, 1er, et Martin Fuchs, 2e, en tête du classement mondial de saut

 

Octobre – Mujinga Kambundji entre dans l’histoire du sport suisse

«C’est une explosion d’émotion». La phrase prononcée par Mujinga Kambundji après sa médaille de bronze lors du 200 mètres aux Mondiaux d’athlétisme de Doha est forte. Et pour cause, c’est la première fois de l’histoire qu’un ou une Suisse participait à une finale mondiale sur sprint plat. Auteur d’un départ canon, la Bernoise a fait rêver tout un pays et a terminé avec un temps de 22’’51. Quelques jours plus tard, la reine des sables sera accueillie en héros par de nombreux fans et journalistes à l’aéroport de Zurich.

Durant les Mondiaux, la Vaudoise Lea Sprunger s’est aussi illustrée en terminant 4e en finale du 400 mètres haies et en battant le record de Suisse.

A lire aussi : Athlétisme – Mondiaux de Doha: Mujinga Kambundji décroche la médaille de bronze au 200 mètres

 

Novembre – Première de son groupe, la Nati se qualifie pour l’Euro

Il aura fallu attendre le dernier match des éliminatoires pour que l’équipe suisse de football valide son ticket pour l’Euro 2020. Et la Nati l’a fait avec la manière, en battant Gibraltar 6-1. Cerise sur le gâteau, elle termine par la même occasion à la première place du groupe D. La qualification directe avait été remise en question le 12 octobre après la défaite contre le Danemark. Mais les hommes de Vladimir Petkovic ont su réagir en battant l’Irlande dans la douleur trois jours plus tard.

Le tirage au sort a réservé à la Suisse un groupe qui comprend l’Italie, la Turquie et le Pays-de-Galles. Rendez-vous en juin 2020.

A lire aussi : Football – Euro 2020: la Suisse écrase Gibraltar, valide son ticket et termine première de son groupe


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Dans le rétroLes 7 infos qui ont marqué l’actualité suisse en 2019Les 7 infos qui ont marqué l’actualité suisse en 2019

dans le rétroLes 7 infos qui ont marqué l’actualité mondiale en 2019Les 7 infos qui ont marqué l’actualité mondiale en 2019

Top