15.06.2020, 20:00

Stefan Volken, le discret nouveau président du HC Viège entré par la grande porte

chargement
1/2  

Succession Stefan Volken, 42 ans, succède à Norbert Eyer à la tête du HC Viège. Il a profité de sa présentation pour annoncer l’arrivée de l’attaquant bas-valaisan Melvin Merola, top-scorer du HC Thurgovie l’hiver dernier.

C’est un visage connu dans la famille du HC Viège. Celles et ceux qui avaient pour habitude de se promener dans les travées de l’antique Litternahalle ou qui ont déjà visité la flambant neuve Lonza Arena ont certainement croisé son regard à plusieurs reprises déjà. C’est que Stefan Volken, le nouveau président du HC Viège qui prendra officiellement ses fonctions le 25 juin prochain, est présent dans le club depuis 2004. Il est donc presque impossible d’avoir pu passer à côté de cet homme pourtant discret de nature. «Il ne cherche pas la lumière, ne se mettra jamais en avant. C’est un énorme travailleur de l’ombre», explique Sébastien Pico, directeur général du club. «Vous pouvez l’appeler à 4 heures du matin ou à 23 heures, il vous répondra», renchérit le président sortant Norbert Eyer.

Il ne cherche pas la lumière, ne se mettra jamais en avant. C’est un énorme travailleur de l’ombre.
Sébastien Pico, directeur général du HC Viège

A lire aussi : Norbert Eyer, président du HC Viège: «La folie des grandeurs peut vous faire tomber plus vite que vous ne l’imaginez»

Attirer de nouveaux Valaisans francophones

Aussi discret qu’il soit, cela n’a pas empêché Stefan Volken d’entrer par la grande porte. A peine a-t-il pris la parole ce lundi après-midi qu’il annonçait un transfert. Un transfert que l’on peut même qualifier de gros coup pour l’équipe viégeoise. «Melvin Merola, avec qui nous étions en contact depuis quelque temps déjà, fait désormais partie du HC Viège. Il a signé un contrat de trois ans», annonce calmement le nouvel homme fort des lions haut-valaisans. 

Encore sous contrat avec Thurgovie, Melvin Merola «voulait rentrer en Valais», à en croire Stefan Volken. «On a pu trouver un arrangement avec Thurgovie. On est vraiment très heureux d’accueillir Melvin chez nous. Bien que nous ayons déjà passablement de spectateurs du Valais francophone lors de nos parties, je suis certain que son arrivée peut en attirer de nouveaux.»

Bien que nous ayons déjà passablement de spectateurs du Valais francophone lors de nos parties, je suis certain que l’arrivée de Melvin Merola peut en attirer de nouveaux.
Stefan Volken, nouveau président du HC Viège

La santé financière et la compétitivité de l’équipe

Meilleur compteur de son équipe la saison dernière, l’attaquant bas-valaisan de 27 ans avait inscrit 30 points en 44 matchs de saison régulière. Avant d’en signer cinq face à … Viège lors des quarts de finale. «Viège doit redevenir un gros calibre en Swiss League. On doit vraiment jouer les premiers rôles dans cette ligue. On pourra le faire grâce à un mélange de joueurs expérimentés et de jeunes affamés», reprend un nouveau président qui ne manque pas d’ambition. 

Si j’étais opposé à une montée en National League ces prochaines années, je ne serais pas le bon président pour ce club.
Stefan Volken, nouveau président du HC Viège

Un gros calibre qui, dans un futur proche, devra essayer de grimper d’un échelon, à savoir accéder à la National League? «La priorité du club est économique. Le HC Viège devra toujours être en mesure de se reposer sur de solides et saines finances. Ensuite, si on voit que l’équipe a des chances de se mêler à l’élite suisse, alors on devra saisir cette occasion. Si je n’y étais pas favorable, je ne serais pas le bon président pour ce club», sourit le Haut-Valaisan. «Le chemin est long et difficile. Ce serait également un sacré défi financier. Mais je suis persuadé que le Valais doit compter un représentant en National League.»

Présent au club depuis 2004

La santé financière, voilà bien ce qui caractérise le club haut-valaisan. Une santé qu’il doit, justement et en partie, à Stefan Volken. Membre de la direction générale du puissant groupe Volken actif dans le domaine des gravières et centrales à béton et qui emploie près de 600 collaborateurs, il fait partie du conseil d’administration du HC Viège depuis 2004.

Stefan Volken n’est pas du genre à se reposer sur des acquis. Il est très ouvert au développement. C’est une chance que de pouvoir compter sur lui.
Sébastien Pico, directeur général du HC Viège

Vice-président depuis cinq ans, son accession à la présidence s’est faite légitimement. «C’est une continuité», assure le directeur général Sébastien Pico. «Stefan Volken est présent depuis de nombreuses années et a surtout grandement participé à nos deux derniers titres ainsi qu’au projet de la nouvelle patinoire. Il a été indispensable dans le bon fonctionnement du club durant toutes ces dernières années. Son réseau économique est également énorme», confie Sébastien Pico, qui en est persuadé: le HC Viège va encore grandir. «Stefan Volken n’est pas du genre à se reposer sur des acquis. Il est très ouvert au développement. C’est une chance que de pouvoir compter sur lui.»

 

«La mission est accomplie»

Si Stefan Volken entre par la grande porte, Norbert Eyer quitte la présidence par cette même porte.

Nobert Eyer restera à jamais gravé dans l’histoire du HC Viège. C’est sous sa présidence que le club a fêté ses 75 ans. Qu’il a pris possession de sa nouvelle patinoire. Et qu’il a retrouvé une équipe compétitive. «Cela a été un sacré défi. Je crois qu’on l’a mené à bien grâce à une excellente collaboration avec la commune. Aujourd’hui, je peux partir l’esprit libre. Je crois que la mission a été accomplie», confie Norbert Eyer.

«Après vingt-quatre ans dans le club, il fallait que je laisse ma place aux jeunes», sourit-il. Ce dernier ne disparaîtra pas de la patinoire pour autant. «Je serai là s’il faut donner un coup de main. Et je vais réserver ma place en tribune pour la saison prochaine.» 

S’il a décidé de passer le témoin, c’est aussi que sa famille sentait qu’il était temps qu’il passe à autre chose. «Ma fille m’a notamment fait comprendre qu’il n’était parfois plus possible de discuter avec moi. Que j’étais très – trop – pris par ma présidence. Il ne fallait pas que cela ait un impact sur ma santé», avoue Norbert Eyer. «Mais la relève est désormais assurée. Avec Stefan Volken, le HC Viège peut compter sur un homme très fiable. Il analyse tout. Il sait surtout trancher et prendre des décisions quand il le faut.» 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

swiss leagueHockey: Viège n’avait plus été aussi efficace depuis bien longtempsHockey: Viège n’avait plus été aussi efficace depuis bien longtemps

live
Swiss LeagueHockey sur glace: le HC Viège s’impose 4-2 dans le derby face à SierreHockey sur glace: le HC Viège s’impose 4-2 dans le derby face à Sierre

DERBYHockey sur glace - National League: Lausanne s’offre Fribourg pour la troisième fois de la saisonHockey sur glace - National League: Lausanne s’offre Fribourg pour la troisième fois de la saison

NATIONAL LEAGUEHockey sur glace: Genève sur la plus petite des marges, Bienne va mieuxHockey sur glace: Genève sur la plus petite des marges, Bienne va mieux

Genève sur la plus petite des marges

Trois points, c’est tout pour Genève, qui a battu Rapperswil 1-0. Dans le même temps, Bienne a signé une deuxième...

  27.11.2020 23:28

swiss leagueHockey: Sierre peut gentiment revoir ses objectifs à la hausseHockey: Sierre peut gentiment revoir ses objectifs à la hausse

Top