20.10.2019, 20:26

Le HC Viège y a cru pendant deux tiers face à Zoug

chargement
Reto Lory a réalisé une performance de premier choix face à Zoug.

Coupe de Suisse Les Viégeois ont fait douter leurs adversaires de National League, mais ils ont été punis sur la quasi-totalité de leurs erreurs et s’inclinent finalement 1 à 4.

Malgré un Reto Lory de gala, le HC Viège n’a pu faire mieux que d’accrocher Zoug durant deux tiers en huitièmes de finale de la Coupe de Suisse. Le 1-3, tombé de la canne de Santeri Alatalo – fils de Matti, entraîneur des Viégeois – a définitivement mis Yannick-Lennart Albrecht et consorts sur la voie du succès. Au final, le HC Viège s’incline 1-4 après avoir été bien plus qu’un sparring-partner pour les pensionnaires de National League. 

Le tournant: Matti Alatalo puni par son fils 

Matti Alatalo est sans doute un père fier et comblé d’avoir un fils qui porte les couleurs d’un des meilleurs clubs de National League. Mais le coach du HC Viège aurait sans doute préféré que, pour une soirée seulement, son fiston se retienne de briller.

Car avant ce 1-3, inscrit de la bleue par Santeri Alatalo à quatre minuscules secondes de la fin du deuxième tiers (!), les Viégeois semblaient en mesure de faire douter les Zougois jusqu’au terme de la partie.

L’homme du match: un Reto Lory de gala

S’il y a bien un homme plus encore que les autres qui a été à la hauteur de l’évènement côté viégeois, c’est Reto Lory. En difficulté sur la première réussite du match alors qu’il venait d’être mis au sol par un contact entre son défenseur et un Zougois, le portier bernois a ensuite maintenu son équipe à flot.

Souvent avec classe, parfois avec chance – il a notamment réalisé un arrêt de la tête – et parfois même un peu des deux – sur ses deux arrêts de la mitaine sur la ligne. Face à des visiteurs qui ont varié les approches entre ouvertures au second poteau et tirs masqués de la bleue, le dernier rempart a réalisé un tout grand match. 

La différence: la marge d’erreur n’existe pas

Face au dernier finaliste de National League et encore prétendant au titre cette saison, la marge d’erreur des Viégeois était maigre, très maigre. Et ils l’ont appris à leurs dépens. À chaque relance non-maîtrisée, à chaque perte de puck ou à chaque erreur de replacement, Hofmann, Martschini et leurs coéquipiers ont été dangereux voire diablement efficaces. Les hommes d’Alatalo ont d’ailleurs souvent usé «d’une cuillère» pour sortir de l’étau zougois et s’offrir un peu d’air. 

Le but: des efforts finalement récompensés

Troy Josephs qui remonte le puck en zone neutre, Dolana qui joue l’intermédiaire et décale Van Guilder dans le slot: l’unique but viégeois de la rencontre valait le déplacement. Il récompensait surtout les efforts d’un trio qui a – sans surprise – été le plus en verve côté haut-valaisan. Déjà au premier tiers, lorsque leurs coéquipiers passaient leur temps à subir la pression adverse, les trois compères parvenaient à se montrer dangereux en zone zougoise. 

Les retrouvailles: Albrecht à la maison

Centre du quatrième trio offensif zougois, Yannick-Lennart Albrecht a grandi avec le maillot du HC Viège sur les épaules. Du moins jusqu’à ses 16 ans, lorsqu’il a choisi – comme bon nombre d’autres espoirs valaisans – d’aller distiller son talent ailleurs en Suisse, d’abord à Langnau puis à Zoug donc.

Dimanche, il découvrait pour la première fois la glace de la Lonza Arena. Il aurait pu même inscrire son nom sur la feuille de match en cours de deuxième tiers, si Reto Lory n’en avait pas décidé autrement. 

L’anecdote: la différence de ligue marquée aussi en tribunes

Ecouteurs aux oreilles, microphone accroché à son costard, ordinateur allumé et vidéo live du match sous les yeux; Simon Pfister, l’entraîneur des gardiens du EV Zoug fournissait des conseils en direct à son banc.

Un box en dessous de lui, c’est avec une feuille de papier et un crayon que Bruno Aegerter, directeur sportif du HC Viège, dénombrait les occasions dangereuses des deux équipes et le point de départ de la passe qui amenait ces occasions. La différence entre National et Swiss Leagues ? 

1 HC Viège (0 1 0)
4 EV Zoug (2 1 1)
Lonza Arena, 2253 spectateurs. Arbitres: MM. Massy, Boujon, Altmann, Progin.

Buts: 03’35 Lindberg 0-1, 16’38 Diaz-Martschini-Hofmann (Viège à 4 contre 5) 0-2, 39’57 Alatalo-Zehnder 1-3, 44’58 Diaz 1-4. 

Pénalités:  4 x 2’ contre Viège, 1 x 2’ contre Zoug. 

Viège: Lory; Steiner, Heynen; Wiedmer, Nater; Zeiter, Brantschen; Haueter, Furrer; Josephs, Van Guilder, Dolana; Spinell, Ritz, Ranov; Hofstetter, Riatsch, Achermann, Burgener; Riastch, Brügger, Haberstich. Entraîneur: Matti Alatalo.

Zoug: Genoni; Diaz, Stalder; Alatalo, Thiry; Schlumpf, Morant; Zyrd; Bachofner, Lindberg, Martschini, Hofmann, Kovar, Klingberg; Leuenberger, McIntyre, Simion; Zehnder, Albrecht, Langenegger; Volejnicek. Entraîneur: Dan Tangnes. 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top