13.01.2020, 20:30

JOJ: deux hockeyeurs valaisans jouent les cobayes à Lausanne, sur une glace réduite

chargement
Leni Michellod (orange) sollicite son ancien coéquipier valaisan, le gardien Loris Uberti, lors du tournoi 3x3 à Lausanne.

en test Leni Michellod et Loris Uberti, deux joueurs valaisans, disputent le tournoi 3x3 dans le cadre des Jeux olympiques de la jeunesse à Lausanne. Le format est original, le mélange des cultures assuré.

Cela ressemble à du hockey, bien sûr. Mais de loin, seulement. Introduit aux Jeux olympiques de la jeunesse, après s’être inspiré du basket, le hockey 3x3 est en phase test à Lausanne. De là à ce qu’il soit, lui aussi, intégré au programme olympique, il y aura peut-être plus qu’un coup de patin à donner.

A lire aussi : Sports d’hiver: le Valais comptera dix jeunes athlètes aux Jeux olympiques de la jeunesse en Suisse

Deux Valaisans – Leni Michellod et Loris Uberti – jouent les cobayes depuis quelques jours à la Vaudoise Arena. Mais le hockey 3x3, c’est quoi? «Il y a trois joueurs de champ, dans chaque équipe, qui s’affrontent sur une demi-patinoire (ndlr: la zone neutre est libre) durant trois tiers de seize minutes», explique Leni Michellod, 16 ans en avril prochain. «Tant que le puck ne sort pas des limites, le jeu ne s’arrête pas. Par contre, chaque minute, une sirène retentit, laquelle invite un changement volant de joueurs.»

Il y a beaucoup d’intensité, le puck va d’un but à l’autre. D’ailleurs, il y a beaucoup de goals.
Leni Michellod, hockeyeur 3x3 

Mais la vraie originalité tient dans la composition des équipes. Les huit formations, qui portent un nom de couleur, comportent treize joueurs de nationalités différentes. Et parfois exotiques. Ainsi, chez les «orange», Leni Michellod côtoie un Russe, un Allemand, un Italien mais aussi un Hongrois, un Néo-Zélandais et un Singapourien. «Les équipes ont été tirées au sort», poursuit l’attaquant. «C’est assez drôle. Il y a quelques difficultés à se comprendre. Le niveau des joueurs peut aussi varier. Quelques-uns sont clairement au-dessus du lot, d’autres ont plus de peine. Mais c’est plutôt sympa d’échanger avec d’autres cultures. C’est aussi l’occasion de s’adapter à d’autres styles de jeu.»

Voilà ce que ça donne:

 

 

De bonnes mains, cela aide

Le Martignerain, fils de Cédric Michellod, ex-joueur de LNB, est plutôt mitigé quant au format de cette compétition. «C’est bizarre. Il y a beaucoup d’intensité, les actions vont d’un but à l’autre. Dès que le puck est perdu, cela part très vite dans l’autre sens. Il y a beaucoup de goals, de nombreux renversements de situation. Par contre, la glace souffre lors du troisième tiers puisque durant les pauses de trois minutes, l’entretien se contente d’enlever le gros de la neige à la pelle. Le puck ne circule plus aussi bien.»

Ce serait plus intéressant si on maintenait les équipes nationales.
Leni Michellod, hockeyeur 3x3

Compte tenu de la surface réduite, des nombreux contacts, les joueurs disposant de bonnes mains, habiles techniquement, sont avantagés. «Je confirme», sourit Leni Michellod. «Mon truc, c’est plutôt la vitesse. Ici, je ne peux pas vraiment exploiter ces qualités. Pour que ce format soit véritablement appelé à perdurer et à séduire le public et les joueurs, il faudra améliorer quelques détails. Ça peut être plaisant. Par contre, ce serait plus intéressant si on maintenait les équipes nationales.»

Loris Uberti, gardien, acquiesce. «On a parfois davantage de pucks à bloquer, parfois bien plus de buts aussi. Ce sont des matchs intenses, il y a du spectacle.»

Il joue en U17 élite à Fribourg

Les deux seuls Valaisans retenus avec l’équipe nationale U16 ont donc été invités à disputer la compétition 3x3 plutôt que le tournoi traditionnel. Leni Michellod s’en doutait un peu dès lors qu’il n’avait pas été convoqué pour les deux derniers tournois de préparation. Certes, il aurait évidemment préféré patiner sur toute la longueur de la Vaudoise Arena. Mais il se dit que tant d’autres joueurs, dans sa catégorie d’âge, sont restés à la maison. «C’est beau de vivre ces JOJ de l’intérieur.»

Depuis l’été dernier, Leni Michellod porte le maillot des U17 élites de Fribourg-Gottéron où il a rejoint une grosse délégation de joueurs valaisans, désormais en U20 élites. Il compte 14 points en 24 matchs. «Ce n’était pas évident au début parce que le saut avec les U15 élites et les U17 top est important. Désormais, j’ai trouvé mon rythme. En parallèle, j’effectue un apprentissage de logisticien.»

Quitter le Valais était presque obligé

L’attaquant est conscient que s’il n’avait pas quitté le Valais, en fin de saison passée, il n’aurait pas eu la chance de prendre part aux JOJ. «Déjà, je n’aurais pas pu jouer en élites cet hiver. La visibilité n’est pas la même non plus. A Fribourg, les structures permettent de progresser rapidement.»

A lire aussi : Corinne Staub: «L’expérience engrangée lors des JOJ est plus importante que le nombre de médailles»

 

Loris Uberti s’est blessé dimanche

Engagé dans l’équipe jaune, le gardien Loris Uberti (Lausanne U17) s’est blessé dimanche lors d’un choc avec un attaquant adverse. Le Martignerain est tombé en arrière et a heurté la glace avec sa tête. Il a été conduit au CHUV pour des examens. Il a pu en sortir le jour même mais son tournoi est terminé. Touché aux vertèbres, au niveau de la nuque, il souffre d’une légère commotion cérébrale. «Cette blessure me laisse des regrets, bien sûr, mais je suis quand même content d’avoir pu prendre part à plusieurs matchs», affirme le gardien.

Les deux Valaisans ont toutefois eu l’occasion de s’affronter samedi. «C’était sympa même si ça n’était pas une première non plus», témoigne Leni Michellod. «Nous avions déjà été opposés en sélection U15 et cet hiver, dans le championnat des juniors U17 élites. Samedi, j’ai marqué contre son équipe. Mais Loris n’était pas dans la cage à ce moment-là. Sinon, nous avons toujours été coéquipiers à Martigny. Ici, nous partageons la même chambre. Nous sommes très proches, même en dehors du hockey.»

L’été dernier, toutefois, leurs chemins se sont séparés. Leni Michellod a signé très tôt pour Fribourg alors que Loris Uberti a rejoint Lausanne. Les voilà donc adversaires. «Avant notre rencontre, on se chambre un peu. Après, on refait le match…»

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

National leagueHockey: Genève-Servette perd un match fou contre ZurichHockey: Genève-Servette perd un match fou contre Zurich

ms leagueHockey: le HCV Martigny s’active sur la glace et en coulissesHockey: le HCV Martigny s’active sur la glace et en coulisses

starsNico Hischier: «Cette sélection, c’est la cerise sur le gâteau»Nico Hischier: «Cette sélection, c’est la cerise sur le gâteau»

Hockey des régionsEn 2e ligue, le HC Portes du Soleil peine à trouver sa placeEn 2e ligue, le HC Portes du Soleil peine à trouver sa place

swiss leagueHockey: vainqueur à Biasca, Sierre se rapproche un peu plus encore du maintienHockey: vainqueur à Biasca, Sierre se rapproche un peu plus encore du maintien

Top