28.03.2019, 23:04

Hockey sur glace: Bel exploit de Bienne, qui plonge Berne dans le doute, Lausanne égalise dans la série

chargement
Bienne a livré un match remarquable dans une atmosphère électrique.

Play-off Les Seelandais ont pris un avantage de deux victoires en battant le CP Berne jeudi soir. Les Vaudois ont de leur côté dominé Zoug 5-4 après prolongation avec un but décisif signé Genazzi.

Cette fois-ci on va savoir. Le CP Berne pourra-t-il réagir après avoir concédé une deuxième défaite (3-2 ap) contre le HC Bienne? Les Seelandais ont fait le trou et mènent 2-0 dans la série.

Ce que Genève-Servette n’est jamais parvenu à faire en quarts de finale, les Biennois l’ont réalisé: prendre un avantage de deux victoires. Les joueurs de la capitale sont désormais sérieusement en difficulté. Sortiront-ils comme l’an passé au stade des demi-finales?

Bienne a livré un match remarquable dans une atmosphère électrique. Les débats pouvaient partir dans tous les sens. Finalement, les joueurs de Törmänen sont parvenus à garder leur sang-froid.

Dans ce contexte, Damien Brunner a impressionné. Il a réussi un doublé. Après 91'' de jeu, il ouvrait la marque sur un service de Fuchs. L’ancien Luganais était également là pour reprendre une passe millimétrée de Robin Earl sur le 2-2 (58e). Le fantasque attaquant avait ainsi annihilé l’avantage pris par les Bernois grâce à Simon Moser (5e/à 5 contre 4) et à Bieber dont la déviation en hauteur a pris du temps avant d’être validée (39e).

La prolongation n’a pas duré 4 minutes. Toni Rajala, qui avait marqué à deux reprises mardi lors du succès 4-2 à Berne, a réussi le but de la victoire après un brillant travail préparatoire de Jarno Kärki, qui a subtilisé le palet à Simon Moser, et Marco Pedretti.

Les Seelandais ont puni le CP Berne pour sa passivité qui est revenue au cours de la dernière période après deux premiers tiers-temps de bonne facture. Cette fois-ci, les hommes de Jalonen ont mené jusqu’à 140'' de la fin du temps réglementaire mais sont partis les mains vides.

Lausanne domine zoug

Lausanne est allé chercher une importante victoire lors du 2e acte des demi-finales des play-off. Les Vaudois ont dominé Zoug 5-4 après prolongation avec un but décisif signé Genazzi.

Les pénalités en prolongation ont fait couler pas mal d'encre lors de la série de quarts de finale entre Genève et Berne. A Lausanne, Messierus Stricker et Eichmann n'ont pas hésité à sanctionner par deux fois les Zougois. Et sur le deuxième jeu de puissance, le LHC est parvenu à trouver la faille grâce à un bel effort de Genazzi, venu en renfort depuis ses bases arrière. Le but du numéro 79 a récompensé un match solide de la part des Vaudois malgré quelques errances qui auraient pu coûter cher.

Au demeurant quasi impénétrable mardi à Zoug lors du premier acte, le système de Dan Tangnes a eu plus de peine à prendre en défaut la défense vaudoise. Face au fore-checking des joueurs de Suisse centrale, les Lions ont trouvé la parade en ressortant proprement le puck et en annulant de fait la pression zougoise. Ceci implique que les défenseurs lausannois ne commettent que peu d'erreurs à la relance puisqu'ils doivent composer avec deux attaquants sur leur dos.

Et puis l'escouade de Ville Peltonen a pu compter sur le "renfort" inattendu de Tobias Stephan. Le dernier rempart zougois, lausannois pour trois ans dès la saison prochaine, a livré une partie plus que quelconque. Hésitant, le Zurichois n'a clairement pas donné toutes les garanties. Sur l'égalisation de Leone (1-1, 23e) et sur le 4-2 d'Emmerton à 16 secondes de la deuxième pause, le numéro 51 a un peu pataugé.

Et avec une première ligne orpheline de Jeffrey, il était nécessaire que les autres trios prennent leurs responsabilités. Un message entendu par les représentants des lignes deux à quatre. Ainsi les quatre premiers buteurs se nomment Leone, Kenins, Antonietti et Emmerton.

Mais Zoug avait de la ressource. En continuant de harceler les défenseurs vaudois, les Taureaux ont pu égaliser à la 57e grâce à Roe. L'Américain a d'abord gêné la relance de Partanen derrière Zurkirchen, puis il a transformé une superbe passe de Martschini. Onze minutes plus tôt, c'était Albrecht qui avait surpris tout le monde après une passe magnifique derrière le goal de Zehnder.

Lausanne peut cependant s'en vouloir en ayant concédé cinq de ses six pénalités en zone offensive et l'autre pour un surnombre. A ce niveau de la compétition, les moindres détails ont leur importance et même si le box-play a tenu le choc, l'accumulation des minutes à défendre a sûrement eu raison de la lucidité de certains au cours du troisième tiers.

Heureusement, les Lions ont été plus disciplinés que leurs adversaires en prolongation et c'est bien là l'essentiel.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HockeyHockey sur glace: Lausanne et Genève sont battus alors que Bienne va en demi-finaleHockey sur glace: Lausanne et Genève sont battus alors que Bienne va en demi-finale

NATIONAL LEAGUEHockey sur glace: Fribourg-Gottéron éliminé, Genève-Servette miraculéHockey sur glace: Fribourg-Gottéron éliminé, Genève-Servette miraculé

Fribourg éliminé, Genève miraculé

Battu 4-3 aux tirs au but à Lausanne, Fribourg-Gottéron ne disputera pas les play-off de National League cette saison....

  02.03.2019 22:44

Top