07.11.2019, 18:00

Gérald Métroz: «Le hasard et la chance m’ont souvent tendu la main comme autant d’opportunités à saisir»

Premium
chargement
1/2  

interview Gérald Métroz s’épanche librement dans un livre, «La vie d’en bas», où il raconte sa perception de la vie depuis son fauteuil roulant, un outil qui a définitivement remplacé ses prothèses voilà une vingtaine d’années.

Quelques mois après avoir vendu sa société d’agent de joueurs, Third Eye Hockey, et pris sa retraite, Gérald Métroz, 57 ans, publie un livre où il raconte sa «vie d’en bas». Lui qui a longtemps porté des prothèses ne se déplace plus qu’en fauteuil depuis une vingtaine d’années.

A lire aussi: Gérald Métroz: «J’arrête le métier d’agent pour...

À lire aussi...

DestinElles lui ont tiré le portrait: Gérald Métroz, si entier qu’il a renoncé à être un homme deboutElles lui ont tiré le portrait: Gérald Métroz, si entier qu’il a renoncé à être un homme debout

Top