10.11.2020, 12:40
Lecture: 14min

Les footballeuses gagnent du terrain en Valais. Mais les défis restent encore nombreux

chargement

[Série 3/3] Le football version féminine a entamé sa mue en Valais il y a sept ans. Si la base de sa pyramide s’est élargie, d’autres défis l’attendent pour les années à venir. Tour d’horizon.

Premium
Le FC Sion, ici avec Filomena Tuia et Diana Ferreira, qui évolue en 1re ligue, est l'équipe qui se place au plus haut niveau.

Il est loin le temps où les Valaisannes se présentaient à sept en équipe nationale. «Waow, sept Valaisannes?» s’étonne Valérie Gillioz, Sédunoise qui évolue au Servette FC Chênois en Super League. «Ce chiffre est impressionnant si on le compare à celui d’aujourd’hui.» En effet, aucune Valaisanne ne figure dans l’équipe qui a déjà un crampon et demi à l’Euro 2022....

À lire aussi...

LA CHRONIQUE FOOTFoot féminin: deux enjeux majeurs sinon rienFoot féminin: deux enjeux majeurs sinon rien

Série [2b/3]Football: la relève valaisanne s’affirme dans les sélections nationales féminines des M19 aux M16Football: la relève valaisanne s’affirme dans les sélections nationales féminines des M19 aux M16

Série [1/3]50 ans de football féminin: les pionnières étaient Valaisannes50 ans de football féminin: les pionnières étaient Valaisannes

Top