19.02.2020, 23:13

Football – Ligue des champions: l’Atalanta de Freuler écrase Valence, Leipzig bat Tottenham

chargement
A l'image de Josip Iicic, l'Atalanta jubile après sa victoire contre Valence.

Etincelles Soirée faste pour l’Atalanta qui s’impose avec panache contre Valence. Le Suisse Remo Freuler a participé à la victoire du club italien en marquant un but. Le RB Leipzig a dominé les débats contre Tottenham, finaliste l’an dernier.

Le conte de fées continue pour l’Atalanta et Remo Freuler. A Milan, la formation de Bergame s’est imposée 4-1 devant Valence pour prendre une option sans doute décisive sur sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Titulaire en ligne médiane, Remo Freuler a eu le bonheur de marquer le 3-0 à la 57e minute d’une frappe enroulée imparable. Les trois autres réussites ont été inscrites par le latéral néerlandais Hans Hateboer, qui a signé un doublé, et par le Slovène Josip Iicic.

 

Cette victoire de l’Atalanta ne souffre aucune discussion. Le onze de Gian Gasperini, qui est sorti de la phase de poules après avoir pourtant perdu ses trois premiers matches, a rappelé qu’il pratiquait sans doute le plus beau football d’Italie.

 

Succès logique du RB Leipzig

Celui du RB Leipzig est tout aussi séduisant. A Londres, le deuxième de la Bundesliga a battu Tottenham 1-0 sur un penalty de Timo Werner à la 58e minute. Il avait été accordé pour une faute de Ben Davis sur Konrad Leimer que même Jose Mourinho n’a pu contester.

 

«Orphelin» de Harry Kane et de Heung-Min Son, Tottenham avait pris le parti de bien défendre dans un premier temps. Malgré les 90 premières secondes du match qui ont failli tourner au cauchemar avec… trois occasions pour Leipzig dont un tir d’Angelino repoussé par Hugo Lloris sur le poteau, le choix de Jose Mourinho était fondé. Face à un adversaire aussi joueur et bien conscient des limites offensives de sa propre équipe en raison du poids des absences, le manager des Spurs a misé sur une guerre d’usure et sur l’inspiration de son gardien. Avec l’espoir, bien sûr, que les siens, presque sur un malentendu, trouvent une ouverture malgré l’ascendant très net exercé par les Allemands.

Elle aurait pu survenir à la 8e minute avec cette frappe de Steven Bergwijn détournée par Peter Gulasci. Sur cette action, on a compris pourquoi le gardien hongrois était si difficile à «détrôner» pour Yvon Mvogo. Comme il le devait le démontrer après le repos sur un centre de Serge Aurier et sur des coups francs de Giovani Lo Celso et d’Erik Lamela.

Même si le RB Leipzig peut parfois accuser des couacs à domicile – les Allemands ont ainsi été battus par Lyon en phase de poules – Tottenham sera confronté à une sorte de mission impossible au match retour. Sans Kane et sans Son, Jose Mourinho ne peut plus compter sur un véritable buteur. Et Delle Ali, l’homme qui doit éclairer le jeu de son équipe, a apparemment perdu son inspiration. Son remplacement lors du match aller à la 64e minute doit, ainsi, être lu comme une implacable sanction.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

CompétFootball - Ligue des champions: Dortmund bat ParisFootball - Ligue des champions: Dortmund bat Paris

TélévisionFootball: Teleclub continuera de diffuser la Ligue des champions jusqu’en 2024Football: Teleclub continuera de diffuser la Ligue des champions jusqu’en 2024

CompétitionFootball - Ligue des champions: découvrez les affiches des huitièmes de finaleFootball - Ligue des champions: découvrez les affiches des huitièmes de finale

DoutesFootball – Euro 2020: un tournoi dans 12 pays différents, une catastrophe écologique?Football – Euro 2020: un tournoi dans 12 pays différents, une catastrophe écologique?

Top