04.10.2019, 15:42

Football: Lichtsteiner fait son retour en équipe de Suisse, Bürki ne sera plus sélectionné avant la fin de l’Euro

chargement
Cette saison, Stephan Lichtsteiner est titulaire avec le club allemand de Augsbourg. (Archives)

Nati L’équipe de Suisse retrouve son capitaine, Stephan Lichtsteiner, pour les matchs contre le Danemark et l’Irlande. Vladimir Petkovic a aussi annoncé que Roman Bürki, gardien du Borussia Dortmund, ne sera plus appelé en sélection avant la fin de l’Euro 2020.

Titulaire depuis qu’il a signé à Augsbourg, Stephan Lichtsteiner est de retour en équipe de Suisse. Le Lucernois a été retenu dans le groupe pour les matches au Danemark et contre l’Irlande.

La présence du capitaine – puisque le sélectionneur a continué de l’appeler ainsi même quand il ne faisait pas appel à lui – est la principale information d’une liste dans laquelle ne figure donc pas, on le sait depuis jeudi, Xherdan Shaqiri, blessé au mollet. «La hiérarchie, totalement acceptée par le groupe, n’a pas changé», répète du reste le Mister. Ainsi, s’il joue d’entrée, Lichtsteiner portera le brassard.

A lire aussi : Football: Shaqiri à disposition de l’équipe de Suisse, mais pas en octobre

Moubandjhe et Widmer dehors

Michael Lang a lui aussi été convoqué, ce qui n’avait pas été le cas en septembre. Ces deux retours font mathématiquement deux victimes, François Moubandje et Silvan Widmer.

 

 

Devant, Albian Ajeti et Christian Fassnacht – le buteur providentiel de YB jeudi soir contre les Glasgow Rangers – n’ont pas non plus été retenus par le sélectionneur national. Au contraire de Djibril Sow (qui était blessé en septembre) et de Josip Drmic, lesquels réintègrent le cadre.

L’équipe de Suisse se réunira la semaine prochaine à Lausanne pour préparer deux rencontres capitales des éliminatoires de l’Euro 2020, le samedi 12 octobre à Copenhague contre le Danemark et le mardi 15 octobre à Genève contre l’Irlande. Soit les deux équipes qui la précèdent au classement.

L’ASF ne cède rien 

L’ASF a fait preuve d’autorité face à Roman Bürki, qu’elle a décidé de ne plus contacter jusqu’à la fin de l’Euro 2020. Le gardien de Dortmund, auquel Vladimir Petkovic et Pierluigi Tami ont rendu visite, avait redit sa disponibilité mais seulement s’il était assuré de jouer.

Lassé d’être le no 2 derrière Yann Sommer, Bürki avait annoncé en début d’année qu’il ne répondrait plus à l’appel de la sélection tant qu’il n’était pas considéré comme le titulaire. Et le gardien l’a répété à la délégation de l’ASF venue le voir en Allemagne. «Nous comprenons et respectons son choix mais, chez nous, l’équipe prime sur tout le reste, répond Tami. Ainsi avons-nous décidé de ne plus convoquer Roman Bürki jusqu’à la fin de l’Euro 2020», lâche le directeur des équipes nationales.

On ne peut pas faire venir des joueurs qui posent des conditions.
Pierluigi Tami, directeur des équipes nationales suisses

Une façon pour Tami, Petkovic et l’ensemble de l’ASF d’envoyer un message très clair à tous les joueurs qui auraient la tentation de se sentir ne serait-ce qu’un peu plus importants que l’équipe elle-même. Comme cela avait déjà été le cas à maintes reprises par le passé. Cette fermeté porte clairement la patte de Pierluigi Tami.

«C’est une question de respect de l’équipe. On ne peut pas faire venir des joueurs qui posent des conditions. Ou tu es content et tu es prêt à accepter les décisions de l’entraîneur sinon… C’est mieux pour nous de nous concentrer avec ceux qui sont prêts à faire cela», insiste encore le patron des sélections.

Petkovic: «Shaqiri? Je l’aime et l’aimerai toujours!»

«Xherdan? Je l’aime et l’aimerai toujours, en tant que joueur et en tant qu’homme!» Difficile d’être plus clair dans ses propos que ne l’a été Vladimir Petkovic, au moment de revenir sur l’affaire qui a agité le football suisse depuis un mois.

L’ASF a voulu mettre les choses à plat: si Shaqiri (actuellement blessé) n’a pas répondu à la convocation de septembre, c’était uniquement en raison de sa situation personnelle à Liverpool. Cela et rien d’autre, assure Pierluigi Tami, lequel est allé rendre visite deux fois au joueur en Angleterre, la première seul «pour pouvoir discuter avec Xherdan entre quatre yeux», la seconde en compagnie de Petkovic.

«J’ai compris dès notre première rencontre que Shaqiri serait disponible dès que sa santé le lui permettra», explique Tami, directeur des équipes nationales. «Il y avait ensuite des choses à discuter entre le joueur et le sélectionneur, mais aucune de ces choses ne sont des problèmes qui auraient pu justifier un refus de jouer pour la Suisse. Ce n’étaient que des détails qui sont tout à fait normaux dans la vie d’une équipe.»

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

NatiFootball: Shaqiri à disposition de l’équipe de Suisse, mais pas en octobreFootball: Shaqiri à disposition de l’équipe de Suisse, mais pas en octobre

QualificationsFootball – Euro 2020 : victoire de l’équipe suisse 4-0 face à Gibraltar en match de qualificationFootball – Euro 2020 : victoire de l’équipe suisse 4-0 face à Gibraltar en match de qualification

tensionsFootball – Equipe suisse: Vladimir Petkovic s’explique sur les absences de Shaqiri et de LichtsteinerFootball – Equipe suisse: Vladimir Petkovic s’explique sur les absences de Shaqiri et de Lichtsteiner

FootballFootball – Euro 2020: l’équipe de Suisse recevra la Géorgie à Saint-GallFootball – Euro 2020: l’équipe de Suisse recevra la Géorgie à Saint-Gall

FootballFootball - Equipe de Suisse: Roman Bürki, 2e gardien, fait une pause avec la NatiFootball - Equipe de Suisse: Roman Bürki, 2e gardien, fait une pause avec la Nati

Top