21.10.2019, 16:10

Football: les tops et les flops des Valaisans

chargement
Gelson Fernandes a couru plus de 12 kilomètres lors de la victoire de Francfort contre le Bayer Leverkusen.

Week-end des Valaisans Retour sur les performances valaisannes du week-end dernier.

Les phrases

«Il est important de ne pas donner foi à tout ce qu’on lit et d’écrire sa propre histoire. On a montré que nous étions une équipe.» 
Martin Schmidt, entraîneur d’Augsburg, se réjouit en conférence de presse du match nul obtenu à domicile par son équipe contre le Bayern Munich, 2-2, après les critiques essuyées à la suite du lourd revers concédé face au Borussia Moenchengladbach, 1-5.

«Le premier, on est naïf. Le deuxième… Un dernier défenseur qui dribble, c’est tout simplement interdit.»
Alain Geiger déplore dans la «Tribune de Genève» les erreurs de ses joueurs qui ont conduit à la victoire de Saint-Gall contre Servette sur la pelouse du stade de Genève, 1-2. 
 

Les chiffres

12,01 Comme le nombre de kilomètres couverts par Gelson Fernandes lors de la victoire de l’Eintracht Francfort face au Bayer Leverkusen, 3-0. Le Valaisan de 33 ans est le seul acteur de la rencontre à franchir les 12 kilomètres.

5 Comme le nombre de buts marqués par Gaëtan Karlen depuis le début de la saison en Super League. Le Valaisan signe une nouvelle réussite contre les Young Boys. Il pointe au troisième rang des buteurs de la catégorie à égalité avec son coéquipier Raphaël Nuzzolo. Seuls Jean Pierre-Nsame des Young Boys et Kemal Ademi de Bâle, avec respectivement 10 et 6 buts, précèdent le duo xamaxien.

2 Comme le nombre de buts inscrits par Malaurie Granges contre Aarau. La Valaisanne propulse l’équipe féminine des moins de 19 ans des Young Boys en tête du championnat national. Succès 4-0.

Le flop

Edimilson Fernandes conclut une semaine contrastée après la victoire obtenue face à l’Irlande avec l’équipe de Suisse. L’international valaisan de Mayence subit un deuxième avertissement synonyme de carton rouge dans le temps additionnel de la première mi-temps contre le Fortuna Düsseldorf. «Le deuxième jaune était totalement inutile», déplore Robin Zentner, le gardien de Mayence sur le site du bi-hebdomadaire «Kicker». En infériorité numérique, le visiteur s’incline sur un but concédé en deuxième période, 0-1. Mayence se retrouve en position de relégable au dix-septième rang après huit journées de Bundesliga. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Week-end des ValaisansFootball: les tops et les flops des ValaisansFootball: les tops et les flops des Valaisans

Le week-end des ValaisansFootball: les tops et les flops des joueurs valaisansFootball: les tops et les flops des joueurs valaisans

Top