03.09.2018, 19:19

Football: les joueurs et le staff de l'équipe suisse se retrouvent pour la première fois depuis le Mondial

chargement
Claudio Sulser l'assure: le staff s'est excusé auprès des joueurs pour les propos tenus par l'ancien secrétaire général Alex Miescher (archives).

tensions Après les polémiques sur les aigles bicéphales, sur les binationaux, puis sur le rajeunissement de l'effectif, joueurs et staff de l'équipe suisse de football se retrouvent à Feusisberg pour la première fois depuis le Mondial. Le mot d'ordre? Tout va bien!

Jour de rentrée des classes lundi pour l'équipe de Suisse. Réunis à Feusisberg pour préparer la rencontre de samedi à Saint-Gall contre l'Islande pour leur entame dans la nouvelle Ligue des Nations, les internationaux ont tout d'abord écouté les bonnes paroles de leurs dirigeants.

Le président de l'Association Suisse de Football (ASF) Peter Gilliéron et le délégué aux équipes nationales Claudio Sulser se sont exprimés devant les joueurs pour la première fois depuis la funeste élimination en huitièmes de finale de la Coupe du monde devant la Suède. "Nous nous sommes, bien sûr, excusés pour les propos tenus par notre ancien secrétaire général Alex Miescher sur la problématique des binationaux, explique Peter Gilliéron. Donner une telle interview fut une erreur comme le fut également notre réaction tardive. Ces propos ne sont pas les nôtres. Nous ne faisons aucune différence entre les joueurs, quelles que soient leurs origines."

 

 

Pas sur la place publique

"Nous voulions que les joueurs entendent notre ressenti sur tout ce qui s'est produit depuis la Coupe du monde, poursuit le président. Nous avons beaucoup échangé. Mais nous avons décidé de ne pas porter sur la place publique les contenus de cette discussion. Il convient de respecter ce choix."

Pour Claudio Sulser, le sport doit maintenant reprendre ses droits. "L'équipe de Suisse demeure une très bonne équipe avec des résultats qui parlent pour elle, affirme le délégué aux équipes nationales. Seules deux autres sélections ont, comme la Suisse, disputé les huitièmes de finale des deux dernières Coupe du monde et du dernier Euro: la France et la Belgique."

 

 

S'il déplore "le manque de retenue" de Kubilay Türkyilmaz et de Stéphane Henchoz dans leurs récentes critiques en leur qualité d'ancien international, Peter Gilliéron assure que la question du capitanat est exclusivement du ressort du sélectionneur. "C'est Vladimir Petkovic qui doit nommer le capitaine de l'équipe de Suisse, assure-t-il. Ce n'est ni à l'ASF de lui dicter son choix, ni à Messieurs Henchoz et Türkyilmaz!"

 

 

Confiance en Petkovic

On l'aura compris, Vladimir Petkovic demeure l'homme de la situation pour ses dirigeants. "Il y a bien sûr la déception provoquée par notre élimination par la Suède. Mais elle ne doit pas occulter le bilan général de cette campagne. Il est bon, souligne avec force Claudio Sulser. Si l'on veut revenir sur ce match contre la Suède, je tiens à préciser deux choses: nous avons perdu sur un malheureux autogoal provoqué par sans doute le meilleur joueur de notre équipe (ndlr: Manuel Akanji) et nous sommes tombés contre une équipe qui avait éliminé l'Italie en barrage avant de livrer un premier tour remarquable avec deux succès contre la Corée du Sud et le Mexique et une défaite sur le fil devant l'Allemagne."

"Je suis un ancien joueur et je sais que le temps est venu de tourner la page après avoir vécu, nous tous, une expérience très particulière en Russie, lance l'ancien buteur des Grasshoppers. Aujourd'hui à Feusisberg, j'ai vu des joueurs qui sont heureux de se retrouver. Heureux de vivre ensemble. Je vous assure qu'il n'y a pas de clan dans cette équipe. Si tel était le cas, je ne serais pas venu devant la presse aujourd'hui."

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FootballFootball: le président de l'ASF Peter Gilliéron ne briguera pas de nouveau mandat en 2019Football: le président de l'ASF Peter Gilliéron ne briguera pas de nouveau mandat en 2019

FootballCoupe du monde 2018: pas de sanctions fortes de la FIFA pour le président de l'ASF Peter GilliéronCoupe du monde 2018: pas de sanctions fortes de la FIFA pour le président de l'ASF Peter Gilliéron

distinctionFootball - Joueur FIFA de l'année: avec Salah, Modric et Ronaldo, sans Messi ni champion du mondeFootball - Joueur FIFA de l'année: avec Salah, Modric et Ronaldo, sans Messi ni champion du monde

Super LeagueFootball - Super League: Xamax encore battu, Bâle s'enliseFootball - Super League: Xamax encore battu, Bâle s'enlise

VIDEOFootball: la VAR en Ligue des champions à partir de la saison 2019-2020Football: la VAR en Ligue des champions à partir de la saison 2019-2020

Top