18.05.2020, 19:01

Football – Les grandes soirées des clubs suisses: 1978, une première pour les Grasshoppers

chargement
Cette qualification avait une saveur très particulière dans la mesure où les Allemands avaient éliminé le... FC Zurich au deuxième tour.

Football Le match du 15 mars 1978 opposant les Grasshoppers à l’Eintracht Francfort a de quoi rester gravé dans les mémoires. Les Grasshoppers se sont imposés 1-0 en quart de finale de la Coupe de l’UEFA. Le gardien Roger Berbig y a en particulier arrêté l’inarrêtable sur une reprise de tête.

15 mars 1978: le jour où le signe indien fut enfin brisé pour les clubs suisses. Pour la première fois, une formation de LNA parvenait, en effet, à éliminer une équipe de Bundesliga dans une compétition européenne.

Dans un Hardturm en folie avec une affluence record de 30’000 spectateurs qui ne sera plus jamais approchée, les Grasshoppers se sont imposés 1-0 devant l’Eintracht Francfort en quart de finale de la Coupe de l’UEFA après s’être inclinés 3-2 à l’aller. Cette qualification avait une saveur très particulière dans la mesure où les Allemands avaient éliminé le… FC Zurich au deuxième tour grâce à leurs succès 4-3 et 3-0.

Avec un seul étranger, le libéro allemand Jonny Hey, mais avec des joueurs suisses qui devaient réaliser de très belles carrières à l’image de Roger Berbig, de Roger Wehrli, de Raimondo Ponte, de Heinz Herrmann, du Rudolf Elsener et de Claudio Sulser, les Grasshoppers ont livré un combat homérique. Après l’ouverture du score de Ponte à la 33e minute sur un penalty provoqué par Elsener, ils ont subi un ascendant total. Le corner score – 11-2 - traduit bien la domination de l’Eintracht.

 

 

Un gardien en état de grâce

Seulement, les Allemands, qui étaient emmenés par ses deux champions du monde Bernd Hölzenbein et Jürgen Grabowski, sont tombés sur un gardien en état de grâce. Successeur du légendaire René Deck après avoir livré et gagné un duel fratricide avec Hans Stemmer qui partait pratiquement sur la même ligne que lui, Roger Berbig devrait disputer ce soir-là le match de sa vie. Il réussissait notamment un arrêt incroyable à la 87e minute qui devait susciter l’enthousiasme de Walter Lutz, alors le journaliste alémanique le plus influent. «Roger Berbig a réussi quelque chose d’invraisemblable sur une reprise de la tête qui était tout simplement inarrêtable», écrivait-il ainsi dans les colonnes du «Sport».

Après un tel exploit, les Grasshoppers pouvaient aborder la demi-finale contre Bastia sans nourrir le moindre complexe. Ils battaient les Corses 3-2 au match aller avant malheureusement de trébucher au match retour dans l’enfer de Furiani. Sur une pelouse à la limite du praticable et dans une ambiance torride, les Zurichois cédaient sur une frappe croisée imparable du stratège Claude Papi. Le rêve était passé en ce 12 avril. La finale, que devait remporter le PSV Eindhoven, se fera sans eux.

 

 

«Je n’oublierai jamais ce match en Corse, se souvient Roger Berbig. On voyait des gens tirer des coups de feu depuis les tribunes. J’ai senti le souffle du public derrière mes buts. Les gens étaient à moins d’un mètre de moi. C’était une atmosphère de guerre. On sentait toute une île derrière cette équipe. Nous avions tous peur. Se qualifier lors de ce match retour était tout simplement impossible !»

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

En discussionFootball – Euro 2021: le président de l’UEFA n’exclut pas de réduire le nombre de pays hôtes à 8Football – Euro 2021: le président de l’UEFA n’exclut pas de réduire le nombre de pays hôtes à 8

Euro 2021: seulement 8 pays hôtes?

L’Euro 2021 de football est supposé se dérouler dans 12 pays du continent. Mais ce nombre pourrait être réduit jusqu’à...

  16.05.2020 11:13

SouvenirFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: le but magique du FC Zurich le 30 septembre 2009Football – Les grandes soirées des clubs suisses: le but magique du FC Zurich le 30 septembre 2009

SouvenirFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: la dernière derrière le Mur pour le FC Sion en 1989Football – Les grandes soirées des clubs suisses: la dernière derrière le Mur pour le FC Sion en 1989

SouvenirsFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: le jour de gloire du FC ZurichFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: le jour de gloire du FC Zurich

RétrospectiveFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: en 2002, Bâle brille face à LiverpoolFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: en 2002, Bâle brille face à Liverpool

En 2002, Bâle brille face à Liverpool

Pour la dernière fois du mois de mai, on vous propose de revivre un match de légende d’un club de football suisse en...

  29.05.2020 20:00

RétrospectiveFootball - Les grandes soirées des clubs suisses: en 2000, Lausanne se qualifie à AmsterdamFootball - Les grandes soirées des clubs suisses: en 2000, Lausanne se qualifie à Amsterdam

RétrospectiveFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: en 1995, Lugano élimine l’Inter à San SiroFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: en 1995, Lugano élimine l’Inter à San Siro

Top