05.12.2018, 12:05

Football: les clubs de l’Association Valaisanne de Football affirment un soutien massif au comité central de l’Association

chargement
Aristide Bagnoud, président de l'Association Valaisanne de Football, et son comité peuvent préparer sereinement le centième anniversaire de l'AVF.

 05.12.2018, 12:05 Football: les clubs de l’Association Valaisanne de Football affirment un soutien massif au comité central de l’Association

Conflit 66 clubs sur les 67 membres de l’Association Valaisanne de Football expriment leur soutien au comité central de l’association face aux critiques exprimées par d’anciens arbitres

L’Association Valaisanne de Football ne vivra pas de révolution. Visé par des critiques d’anciens arbitres qui souhaitaient apporter du changement à la tête de l’organisation, le comité central bénéficie du soutien presque unanime des clubs. 66 membres, sur un total de 67, affirment leur soutien aux dirigeants actuels. Ils l’ont exprimé dans un communiqué transmis à la presse mardi. Seul le FC Vétroz n’a pas joint sa voix à cette action. 

Le soulagement d’Aristide Bagnoud

Cette prise de position redonne la sérénité nécessaire à une association qui fêtera son centième anniversaire en 2019. «Cette action met fin au battage médiatique opéré pour un sujet qui n’en valait pas la peine, commente Aristide Bagnoud, le président de l’AVF. Elle ramènera un calme apprécié après une période où nous étions sur le qui-vive en nous demandant ce que nous allions découvrir dans la presse le matin. C’est un soulagement par rapport à ce bruit, mais pas pour les éléments avancés par nos critiques. Nous avions la conscience tranquille. Nous savions que nous n’avions pas fait tout faux. Nous sommes aussi conscients que des améliorations sont possibles, comme dans tous les domaines. Les conseils constructifs sont les bienvenus.»

A lire aussi : Six arbitres relancent leur offensive contre le comité central de l’AVF

Trois séances décentralisées, une par région, ont réuni les présidents de clubs et le comité central au cours des dernières semaines. «Les dirigeants de l’AVF nous ont donné à cette occasion les réponses aux questions e fond soulevées par les reproches adressés au comité central, motive Francesco Bortone, président du Martigny-Sports et l’un des porte-parole de cette démarche collective. Nous respectons ce qu’on fait les lanceurs d’alerte, mais ils n’ont pas choisi la bonne démarche pour transmettre leur message. Elle a été à l’encontre de l’objectif recherché.»

 


Top