Football – Euro 2020: reconnaissance et sympathie du monde entier pour la Suisse

chargement

Euro 2020 Imprévisible, la Suisse a gagné la reconnaissance et la sympathie du monde entier au cours des trois dernières semaines, en particulier grâce à son exploit face à la France.

 03.07.2021, 18:39
Les matches contre la France et l'Espagne ont montré comment Petkovic a su développer son équipe.

Après l’Euro, l’équipe de Suisse a gagné sur tous les plans: plus de reconnaissance à l’étranger, plus d’enthousiasme dans son propre pays, plus de confiance dans ses propres capacités, plus de solutions tactiques.

Lors de l’Euro, le monde entier a pu constater que l’équipe de Suisse a reçu la sympathie du monde entier ! A Bucarest, après la performance face à la France, on a vu des ovations debout de la part du public roumain pourtant neutre. A St-Pétersbourg, les spectateurs locaux se sont rangés du côté des Suisses, qui luttaient de manière héroïque contre l’Espagne.

L’équipe de Suisse a également impressionné les différents experts. Après l’exploit contre la France, le modérateur de la chaîne allemande ZDF a lâché: «Celui qui n’est pas maintenant fan de la Suisse n’est plus à aider.» Et vendredi, il y eut même une sorte d’adoubement pour Petkovic et sa sélection: les Espagnols ont formé une haie d’honneur et ont applaudi les Suisses, battus, qui quittaient la pelouse.

 

 

Auprès du peuple suisse

L’enthousiasme pour l’équipe nationale est également visible auprès du peuple suisse. Le quart de finale contre l’Espagne a été considéré comme un sommet national. Chacun en a parlé, a écrit à son propos, a vibré avec.

Après des années de méfiance, Petkovic et ses joueurs ont touché Mesdames et Messieurs les Suisses grâce à leur courage, à leur passion et à leur culture du jeu. Les discussions éternelles sur l’identification, l’intégration et le chant de l’hymne se sont tues.

L’équipe nationale a rallié la nation derrière elle sur les questions géographiques et politiques. Pour la population des villes, plutôt à gauche, l’enthousiasme pour sa propre équipe nationale est à nouveau à l’ordre du jour, et brandir le drapeau suisse n’a plus rien de suspect.

La population des campagnes, plutôt ancrée à droite, a accepté qu’une équipe multi-éthnique de la société moderne de l’immigration puisse incarner la Suisse. Ce que Petkovic et ses joueurs ont déclenché au cours des deux dernières semaines est encore plus remarquable que d’avoir atteint leur premier quart de finale depuis 67 ans.

Pas une nation du top 8

Cet enthousiasme ne doit pas inciter à croire que le succès est devenu une habitude. Les chiffres sont toujours les mêmes qu’avant le tour final de l’Euro: la Suisse n’est en principe pas une nation du top 8. Contre la France, les Helvètes ont affronté une équipe dont les onze titulaires comptaient 59 titres en Coupes d’Europe ou dans des grandes ligues. A l’opposé, la Suisse ne pouvait montrer que les six titres de Xherdan Shaqiri.

Au cours des dix dernières saisons, seuls deux Suisses, Stephan Lichtsteiner et Shaqiri, ont atteint les demi-finales de la Ligue des champions avec leur club. Dans les autres pays, ils en comptaient 15 ou plus dans leur cadre. Cela explique aussi pourquoi la Suisse ne figurait qu’en 13e position sur vingt-quatre participants au classement de la valeur marchande.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

live
FootballAu coeur de l'Euro: toutes les nouvelles du samedi 3 juilletAu coeur de l'Euro: toutes les nouvelles du samedi 3 juillet

TableauLe calendrier et les résultats de la phase finale de l'Euro 2021 en un coup d’oeilLe calendrier et les résultats de la phase finale de l'Euro 2021 en un coup d’oeil

live
Euro 2021Euro 2021: la Suisse quitte le tournoi la tête haute face à l'EspagneEuro 2021: la Suisse quitte le tournoi la tête haute face à l'Espagne

En avantEuro 2021: il faut oublier l’exploit pour continuer à écrire l’histoireEuro 2021: il faut oublier l’exploit pour continuer à écrire l’histoire

Top