29.11.2019, 09:45

Football – Euro 2020: la Suisse affrontera une grosse équipe en poules. L’Allemagne, l’Angleterre, l’Espagne ou l’Italie?

chargement
Le tirage au sort se déroulera demain à 18h à Bucarest. (Illustration)

Tirage Le suspense prendra fin samedi soir. La Suisse connaîtra les adversaires qu’elle affrontera en phase de poules lors de l’Euro 2020. Une chose est sûre: la Nati devra se mesurer à l’une de ces grandes sélections: l’Allemagne, l’Espagne, l’Angleterre ou l’Italie.

L’équipe de Suisse saura samedi – mais peut-être que partiellement – qui elle affrontera lors de l’Euro 2020 l’été prochain. Une édition spéciale dont le tirage au sort, samedi à Bucarest (18h00), le sera tout autant.

 

 

Une chose est certaine: Vladimir Petkovic et ses joueurs, placés dans le deuxième chapeau, devront en découdre avec un mastodonte du pot 1, à savoir l’Allemagne, l’Espagne, l’Angleterre ou l’Italie. Le reste est bien plus flou et il est même possible que la quatrième formation du groupe ne soit tout simplement pas connue samedi.

Parce que cet Euro anniversaire – les 60 ans de la compétition – se déroulera dans douze villes de douze pays différents et que l’UEFA a décidé un entremêlement des éliminatoires classiques avec la nouvelle Ligue des Nations, rien ne sera simple à Bucarest. Entre obligation pour les pays qualifiés dont une ville est hôte du tournoi de disputer deux rencontres à domicile et impossibilité politique d’avoir certaines nations dans la même poule (par exemple Russie et Ukraine ou Serbie et Kosovo, si l’équipe de Bernard Challandes se qualifie), ce tirage au sort n’en sera pas vraiment un.

A lire aussi : Football – Euro 2020: les règles du «tirage au sort» fâchent les Belges et les Pays-Bas

La preuve avec la Belgique qui, avant même qu’une boule ne soit remuée dans les saladiers, sait déjà qu’elle figurera dans le groupe B, qu’elle ira à Copenhague pour affronter le Danemark et à Saint-Pétersbourg pour y défier la Russie puis le Pays de Galles ou la Finlande… La délégation de l’ASF (Petkovic accompagné du directeur des équipes nationales Pierluigi Tami et du président Dominique Blanc) n’est pas logée à la même enseigne et se déplacera en Roumanie avec bien plus d’inconnues.

Le «défi logistique» du groupe A

Quatre possibilités demeurent quant à la tête de série du groupe: l’Allemagne à Munich, l’Espagne à Bilbao, l’Angleterre à Londres ou l’Italie à Rome. Le troisième chapeau peut également réserver des duels passionnants contre, par exemple, le Portugal tenant du titre, le voisin autrichien ou encore la… Suède, le bourreau du 8e de finale du dernier Mondial.

Ce serait intéressant de jouer contre l’Italie ou l’Allemagne.
Vladimir Petkovic, sélectionneur de l’équipe de Suisse

Vladimir Petkovic a déjà fait part de ses préférences. «Ce serait intéressant de jouer contre l’Italie ou l’Allemagne, parce que nous ne l’avons encore jamais fait en phase finale de l’Euro.» Le Mister aimerait par ailleurs éviter le Portugal, «un des adversaires les plus difficiles à affronter», tout comme il se méfie de se retrouver dans la poule Rome/Bakou. «Ce serait un immense défi logistique, surtout si nous devions jouer le premier et le troisième match en Azerbaïdjan.» L’idée est que la Suisse établisse son camp de base dans le pays où elle disputera deux rencontres du premier tour.

La voie de la sagesse?

Si la Suisse était placée avec l’Italie dans le groupe A, elle aurait comme représentant du pot 4 soit le Pays de Galles, soit la Finlande. En revanche, si elle figurait dans la poule D (Angleterre), E (Espagne) ou F (Allemagne), elle ne connaîtrait le nom de l’équipe du quatrième chapeau qu’en mars, une fois que les barrages de la Ligue des Nations auront livré leur verdict (les quatre derniers tickets à attribuer).

 

 

Une certitude, quand même, il est impossible de voir l’équipe nationale dans les groupes B et C, ceux de la Russie et des Pays-Bas, également membres du deuxième chapeau.

Pas simple… A moins, finalement, d’attendre sagement le résultat du «tirage au sort» de samedi sans se soucier des modalités. Histoire d’éviter les migraines et les aigreurs d’estomac.

La composition des chapeaux

  • Chapeau 1: Italie (groupe A), Belgique (groupe B), Ukraine (groupe C), Angleterre (groupe D), Espagne (groupe E), Allemagne (groupe F).
  • Chapeau 2: Russie (groupe B), Pays-Bas (groupe C), France, Croatie, Pologne, SUISSE.
  • Chapeau 3: Danemark (groupe B), Portugal, Turquie, Autriche, Suède, République tchèque.
  • Chapeau 4: Finlande (groupe A ou B), Pays de Galles (groupe A ou B), 4 vainqueurs des barrages de la Ligue des Nations.
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

C’est pas finiFootball – Euro 2020: grâce aux barrages, 16 équipes peuvent encore se qualifier pour la phase finaleFootball – Euro 2020: grâce aux barrages, 16 équipes peuvent encore se qualifier pour la phase finale

étrangeFootball - Euro 2020: les règles du "tirage au sort" fâchent les Belges et les Pays-BasFootball - Euro 2020: les règles du "tirage au sort" fâchent les Belges et les Pays-Bas

qualificationsFootball – Euro 2020: les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique valident leur ticketFootball – Euro 2020: les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique valident leur ticket

qualifiéeFootball – Euro 2020: la Suisse écrase Gibraltar, valide son ticket et termine première de son groupeFootball – Euro 2020: la Suisse écrase Gibraltar, valide son ticket et termine première de son groupe

QualificationsFootball – Euro 2020: l’Angleterre et la France victorieusesFootball – Euro 2020: l’Angleterre et la France victorieuses

Top