04.04.2015, 14:35

Follonier et Fernandes ont déjà vu le FC Sion gagner la coupe

chargement
Edimilson Fernandes et Daniel Follonier ont déjà vu le FC Sion gagner la Coupe suisse, depuis les tribunes.

 04.04.2015, 14:35 Follonier et Fernandes ont déjà vu le FC Sion gagner la coupe

Par SF

FC SION Daniel Follonier et Edimilson Fernandes se préparent pour leur première demi-finale de coupe de Suisse. Au lendemain de la claque reçue face à Grasshopper à domicile, les deux jeunes espoirs du club valaisan se sont exprimés face aux représentants de la presse.

Le FC Sion lève un coin de l’interdiction de parole prononcée contre Daniel Follonier et Edimilson Fernandes. Les deux joueurs se sont exprimés en conférence de presse avant la demi-finale de coupe de Suisse contre Zurich mardi. "Ils vivent leur première année sur le devant de la scène et je préfère qu’ils se concentrent sur leur progression, motive Didier Tholot en référence au silence imposé aux deux joueurs. Quand je vois toutes les pages écrites sur Konaté durant la semaine et que je pense à sa première mi-temps contre GC, cela montre la difficulté d’empêcher un joueur d’avoir la tête dans les étoiles. Cela se joue dans le domaine psychologique."

Des supporters de la première heure

Les deux jeunes libérés d’expression n’ont pas encore décollé en direction du ciel. Même si le déplacement zurichois pourrait les en rapprocher. "J’étais dans les tribunes en 2006 quand Gelson a gagné la coupe avec Sion, raconte Fernandes. J’avais fait le déplacement avec mon frère en voiture. Vivre la même chose que mon cousin serait super." L’équipe valaisanne s’était imposée contre Young Boys aux tirs au but. "J’ai fait les trois dernières finales comme spectateur et celle-là était la plus intense à vivre, enchaîne Follonier. Le coup franc égalisateur d’Obradovic était extraordinaire. Ça donne vraiment envie de franchir la dernière étape pour pouvoir connaître un tel événement de l’intérieur. J’avais terminé sur le terrain à Bâle après la finale de 2011 contre Neuchâtel Xamax.2 Les deux hommes quitteront les tribunes pour la pelouse mardi.


Top