11.07.2016, 14:16

Euro 2016: sur la touche après sa blessure, Cristiano Ronaldo se prend pour l'entraîneur

chargement
Christiano Ronaldo, successeur de Fernando Santos?

Hilarant La blessure de Cristiano Ronaldo n'aura pas eu raison de sa motivation. Après avoir quitté le terrain, il se mue rapidement en entraîneur, hurlant ses ordres plus fort que Fernando Santos. Une séquence précieuse.

Aïe aïe aïe! Alors que Cristiano Ronaldo rêve de cette finale depuis des années, il n'aura pu en disputer que 25 minutes! La faute à un choc avec Dimitri Payet qui lui fracasse le genou gauche et le met hors état de jouer.

Après les premiers soins, le Portugais revient bandé, serrant les dents. Mais pas question de rester assis à regarder les autres se battre. Ronaldo se met à hurler et à gesticuler après ses coéquipiers façon coach survolté. Par moments, il semble même oublier la présence de son entraîneur Fernando Santos qu'il finit même par bousculer de joie.

Une séquence vidéo hilarante déjà visionnée plus de 1,6 million de fois sur Facebook!

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Euro 2016Euro 2016: la fin heureuse d'Eder, le mal-aiméEuro 2016: la fin heureuse d'Eder, le mal-aimé

Euro 2016Euro 2016: le rêve des Bleus "brisé", celui de la Seleção devenu "Realité"Euro 2016: le rêve des Bleus "brisé", celui de la Seleção devenu "Realité"

Brisé, le rêve bleu

Au lendemain de la finale de l'euro, la presse européenne a sorti les grands mots pour commenter la victoire du...

  11.07.2016 11:38  Euro 2016

Euro 2016Euro 2016: la séquence la plus fair-play et émouvante de tout l'EuroEuro 2016: la séquence la plus fair-play et émouvante de tout l'Euro

Top