Concours de l’Euro: une méthode simple propulse Jennifer Amos en tête des 3258 pronostiqueurs

chargement

Gagnante La résidente d'Uvrier remporte d’un point le concours organisé conjointement par «Le Nouvelliste» et Netplus. Elle reçoit son prix jeudi soir.

 15.07.2021, 20:07
Jennifer Amos, lauréate du concours de pronostics de l’Euro 2021, pose pour la postérité au Relais des Reines du val d’Hérens entre Jérémie Zuber, responsable marketing du «Nouvelliste», et de Joël Vocat, membre du marketing de Netplus.

L’Euro réserve une belle surprise à Jennifer Amos. Elle remporte le concours de pronostics organisé conjointement par «Le Nouvelliste» et Netplus sur la deuxième phase de la compétition, soit les rencontres à élimination directe. Elle devance Jacob Kolinski d’un point et Anthony Veuthey de trois longueurs.

La lauréate dribble de manière magistrale tous les observateurs acharnés. «Le football ne m’intéresse pas du tout», avoue la comptable de profession. «J’ai cherché sur Internet quel était le résultat qui intervenait le plus souvent selon les statistiques. C’était 2-1. Je l’ai misé pour tous les matchs en faveur de l’équipe qui me semblait favorite.»

Des vainqueurs désignés au feeling

L’approche raccourcie la propulse au sommet des 3258 participants, sot 400 de plus que lors du Mondial 2018. Ainsi que le feeling pour certaines affiches plus équilibrées. «C’était plus compliqué de désigner un vainqueur pour Belgique-Portugal ou Italie-Espagne. Dans ce dernier cas, j’ai misé sur l’Italie au feeling. J’avais trouvé sympa leur manière de jouer face à la Suisse. C’est le seul match que j’ai regardé de tout l’Euro. Un apéritif et un repas avec des amis l’avaient précédé.»

La dimension conviviale et festive de l’événement la séduit bien plus que les analyses et les commentaires. «Une connaissance a mobilisé un groupe d’une cinquantaine de personnes comme lors de la Coupe du monde de 2018. Nous avons une cagnotte. Des prix sont réservés aux premiers. Les deux derniers classés reçoivent des gages. Ce jeu à l’interne me motive bien plus que le concours général.»

L’invitation à la remise des prix lui apprend la bonne nouvelle. «Je ne savais même pas que j’avais gagné. Je consultais chaque jour le classement de notre groupe, mais pas celui du «Nouvelliste». Mon objectif était d’éviter le souper et l’apéritif à organiser pour les moins bons pronostiqueurs.» Ses pronostics lui rapportent un abonnement d’un an à Bli-bla-blo, le premier prix du concours général, ainsi que 250 francs, un apéro et un souper, les enjeux de son groupe.

Passionnée de hockey sur glace

L’objectif est largement atteint même si l’un des parieurs du réseau s’est montré plus perspicace sur l’ensemble de l’Euro. «En interne, nous avons cumulé les deux phases. Il a aussi pris 15 points de bonus pour avoir misé sur l’Italie comme gagnante du titre. J’avais choisi la France ce qui ne m’a rien rapporté.»

L’évolution des scores lui a réservé quelques montées d’adrénaline. «Dès qu’une équipe menait 3-1, j’espérais très fort qu’elle enchaîne les buts afin de réduire au minimum les points pris par les autres concurrents.»
Cette passionnée de hockey sur glace, du HC Sierre en particulier, ne s’est jamais assise dans un stade de foot. «J’ai suivi quelques matchs de Jonathan, mon frère, avec le FC Saint-Léonard. C’est tout. Peut-être que je franchirai le pas maintenant si la possibilité se présente lors d’un grand match avec des tribunes pleines.» Joueuse d’unihockey et de tennis, elle privilégie l’approche collective. «Le double a ma préférence en tennis.»
Jennifer Amos se prend au jeu. Elle se réjouit déjà de la phase finale de la Coupe du monde programmée au Qatar en 2022. «Je participerai au concours, c’est sûr.» Sa méthode pourrait faire des émules chez ses concurrents.

Le concours des personnalités enregistre également une victoire féminine. Valérie Gillioz, championne de Suisse avec le Servette FC Chênois, précède d’un point Christian Varone, le commandant de la police cantonale valaisanne.

 

 

Classement général (top 10):

1. Jennifer Amos, Uvrier, 43 points
2. Jacob Kolinski, Leytron, 42 points
3. Anthony Veuthey, Orsières, 40 points
4. Sabine Giammarresi, Sierre, 40 points
5. Laurent Vannay, Saint-Maurice, 40 points
6. Guillaume Bordoni, Sierre, 39 points
7. Patrick Moutino Sobral, Savièse, 37 points
8. Pierre-Alain Zuber, Sierre, 37 points
9. Matheo Calistri, Conthey, 37 points
10. Fabien Zuber, Réchy, 37 points


Classement des personnalités (top 3):

1. Valérie Gillioz, football, 29 points
2. Christian Varone, police cantonale, 28 points
3. Alain Bonnet, hockey, 18 points
 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Insuffisants!FC Sion: les notes des joueurs lors du match contre le FC BâleFC Sion: les notes des joueurs lors du match contre le FC Bâle

DépassésFootball: accumulant les erreurs sur le terrain et en dehors, le FC Sion subit une déroute à BâleFootball: accumulant les erreurs sur le terrain et en dehors, le FC Sion subit une déroute à Bâle

RésultatsFootball: le week-end noir des clubs romandsFootball: le week-end noir des clubs romands

live
Super LeagueSuper League: le FC Sion reçoit une leçon de football à BâleSuper League: le FC Sion reçoit une leçon de football à Bâle

score nulFootball – Super League: YB sèche face à GrasshopperFootball – Super League: YB sèche face à Grasshopper

Top