16.06.2019, 18:10

VTT: Urs Huber était trop fort pour les Valaisans sur le Raid évolénard

chargement
Arnaud Rapillard finit 7e. Un rang qu'il doit notamment au bon travail en début de course de Gilles Mottiez, qui l'a bien porté.

Raid évolénard L’Argovien Urs Huber remporte une magnifique édition du Raid évolénard. Les Valaisans Arnaud Rapillard et Gilles Mottiez terminent dans le top 8.

Il n’y avait rien à faire hier face à Urs Huber. L’Argovien a pu compter sur une forme éblouissante pour inscrire une nouvelle ligne à son prestigieux palmarès. Il a remporté le Raid Evolénard en 3h 15’50, devançant le Belge Frans Claes (3h 15’59) au terme d’un final ahurissant. Le champion britannique Ben Thomas (3h 18’7) complète le podium.

L’ambassadeur du Grand Raid  BCVS s’impose au terme d’une course qui, avec près de 700 concurrents de huit nationalités, a démontré sa popularité. La nouvelle arrivée dans l’Hérens Arena des Haudères fait l’unanimité.

Arnaud Rapillard voulait mieux

«Je réalise une course correcte», commente à l’arrivée le Valaisan Arnaud Rapillard (3 h25’59) du team Switty Mountain Tschopp, qui termine au 7e rang. «Je suis parti sur de bonnes bases, emmené par mon coéquipier Gilles Mottiez. Je n’avais pas forcément de bonnes jambes. Ensuite, l’écart s’est resserré. J’ai pensé au podium. Mais devant, ça allait très vite. Je n’ai pas pu recoller. Je suis battu par plus fort que moi. Urs Huber est vraiment sur une autre planète. Il est rentré durant la nuit de Val Gardena où il a pris samedi la 2e place d’une MTB Marathon Series. Il est arrivé à 4 heures à Evolène pour prendre le départ de la course à 9heures. Ce coureur est exceptionnel.»

«Les organisateurs ont fait un super job», poursuit-il. «Le tracé était impeccable malgré la pluie tombée la veille. Cette région est magnifique.» Le Grand Raid BCVS, au départ de Verbier, figure parmi ses prochains objectifs de la saison.

Urs Huber court vraiment sur une autre planète. Il est rentré à 4 heures du matin d’une autre course.
Arnaud Rapillard, 7e du Raid Evolénard

Gilles Mottiez satisfait

«Je suis  content de ma course», raconte le jeune et talentueux Gilles Mottiez (3h 31’36) qui termine au 8e rang, juste derrière son coéquipier Arnaud Rapillard.

«Comme je poursuis mes études en Norvège, je n’ai plus trop l’habitude de m’entraîner en altitude. Aujourd’hui, j’ai malgré tout ressenti de bonnes sensations. Mon résultat est correct.»

Qualifié pour les Mondiaux de mountain bike marathon de Grächen au mois de septembre, Gilles Mottiez prendra d’abord part à la fin août à la 30e édition du Grand Raid. «Je ne sais pas encore si je vais partir de Nendaz ou de Verbier. Je prendrai ma décision en fonction de mes possibilités d’entraînement. Ensuite, après les Mondiaux de Grächen, je serai définitivement de retour de Norvège. Je pourrai alors me concentrer sur la saison de cyclo-cross.»

 

A lire aussi : VTT: Arnaud Rapillard aura de la concurrence sur le Raid Evolénard

 

Succès estonien chez les dames

Comme attendu, chez les dames, sur le parcours de 62 km, la victoire revient à la championne d’Estonie Grette Steinburg. La polyvalente Fribourgeoise Ilona Chavaillaz – vainqueur de la Patrouille des Aiguilles Rouges au mois de mars – récolte la médaille d’argent alors que la multiple championne de Suisse, l’Argovienne Esther Süss, arrive en 3e position.

Sur le parcours de 35 km, le Valaisan Kévin Georges du team Papival Bergamont Grand Raid prend la 3e place d’une course remportée par le Neuchâtelois Nicolas Lüthi.

Les Valaisannes Mathilde Laurent (1re), Caroline Faïss (2e) et Caroline Fellay (3e) accèdent au podium féminin.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top