30.05.2019, 19:05

Tour d’Italie: bel exploit de Damiano Cima

chargement
"C'est le rêve d'une vie" a déclaré Cima.

Cyclisme L’Italien Damiano Cima a cumulé près de 1000 km d’échappée sur la 18e étape du Giro qu’il a remporté jeudi. rose. Derrière lui, l’Allemane Pascal Ackermann est arrivé 2e et l’Italien Simone Consonni a terminé 3e. Carapaz garde le maillot rose.

L’Italien Damiano Cima a enlevé la 18e étape du Tour d’Italie à Santa Maria di Sala en résistant au retour du peloton. L’Equatorien Richard Carapaz (Movistar) a conservé le maillot rose de leader à trois jours de l’arrivée à Vérone.

Cima, membre d’une échappée de trois coureurs, a précédé sur la ligne le champion d’Allemagne Pascal Ackermann et l’Italien Simone Consonni. Brescian âgé de 25 ans passé professionnel dans la modeste équipe Nippo – Vini Fantini en 2018, Cima n’avait gagné jusqu’à présent qu’une étape du Tour de Chine l’an passé.

«C’est fou ! Je ne peux pas croire ce qui vient de se passer. J’ai parcouru tant de kilomètres en échappée au cours de ce Giro. Je pensais ne jamais y arriver. C’est le rêve d’une vie», a réagi Cima.

L’Italien semblait pourtant le moins fort du trio échappé après une cinquantaine de kilomètres dans cette longue étape de 222 kilomètres. Mais il a surpris ses deux compagnons, l’Allemand Nico Denz et l’Italien Mirco Maestri, dans le sprint.

 

 

Ackermann reprend le maillot cyclamen

Sur ses talons, Ackermann n’a pu que frapper son guidon de dépit de rater un troisième succès. L’Allemand a pu se consoler en reprenant le maillot cyclamen du classement par points au Français Arnaud Démare. Dans le sprint, Démare, qui a dû couper son effort après un coup d’épaule avec un autre coureur (Sénéchal), n’a pu faire mieux que huitième.

Le classement général n’a pas subi de modification lors de cette étape de transition. Carapaz conserve 1’54 d’avance sur Vincenzo Nibali.

Interrogé sur la possibilité d’un renversement de situation comme l’avait fait le Britannique Chris Froome l’an passé, l’Equatorien a répondu: «Aucun Giro n’est identique à l’autre et, cette année, la montagne n’est pas la même, il y en a davantage. Ce sera dur, pas seulement pour moi, mais pour les autres aussi.»

Le calme de Carapaz

S’il a présenté devant les médias un visage un peu moins frais que les jours précédents, le porteur du maillot rose se veut calme" ("je me sens bien", assure-t-il) et garde une position forte.

Vendredi, le Giro revient en montagne dans la 19e étape limitée à 151 kilomètres entre Trévise et San Martino di Castrozza. A défaut de grands cols, le parcours offre un final en montée, mais d’une pente modérée (13,6 km à 5,6 %), pour rejoindre l’arrivée, à la veille de la grande étape des Dolomites.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

véloCyclisme - Tour d'Italie: la 10e étape du Giro pour le Français Arnaud DémareCyclisme - Tour d'Italie: la 10e étape du Giro pour le Français Arnaud Démare

CyclismeCyclisme - Tour d'Italie: le Slovène Primoz Roglic remporte le contre-la-montre de Saint-MarinCyclisme - Tour d'Italie: le Slovène Primoz Roglic remporte le contre-la-montre de Saint-Marin

CyclismeCyclisme - Tour d'Italie: l'Australien Caleb Ewan remporte la 8e étape au sprintCyclisme - Tour d'Italie: l'Australien Caleb Ewan remporte la 8e étape au sprint

CyclismeCyclisme - Tour d'Italie: Bilbao s'impose dans la 7e étape, Conti garde le roseCyclisme - Tour d'Italie: Bilbao s'impose dans la 7e étape, Conti garde le rose

Top