03.01.2018, 18:00

Sportifs valaisans sur la scène internationale: neuf questions pour 2018

Abonnés
chargement
Steve Morabito et Sébastien Reichenbach seront normalement alignés sur les grands tours cette année 2018.

 03.01.2018, 18:00 Sportifs valaisans sur la scène internationale: neuf questions pour 2018

2018 Les sportifs valaisans seront représentés dans tous les grands événements de l’année 2018: en cyclisme, en VTT, en athlétisme, en snowboard, en télémark ou en rallye. Que nous réservent-ils pour la nouvelle année?

Cyclisme: Steve Morabito mettra-t-il un terme à sa carrière à la fin de l’année?

Non à 80%. Il s’est engagé avec la FDJ jusqu’à fin 2018. A la fin de l’année, il aura 35 ans déjà bien consommés (il fêtera ses 36 ans le 30 janvier 2019). Le Grangeard a déjà réfléchi à sa reconversion. Il a déjà...

Cyclisme: Steve Morabito mettra-t-il un terme à sa carrière à la fin de l’année?

Non à 80%. Il s’est engagé avec la FDJ jusqu’à fin 2018. A la fin de l’année, il aura 35 ans déjà bien consommés (il fêtera ses 36 ans le 30 janvier 2019). Le Grangeard a déjà réfléchi à sa reconversion. Il a déjà créé sa société, travaille déjà à l’après-carrière. Il a une famille. Mais il n’est pas encore rassasié. A notre avis, on peut penser qu'il poussera encore jusqu’en 2019 au moins.

>> A lire aussi: Les neuf questions du football valaisan pour 2018

Cyclisme: Sébastien Reichenbach remportera-t-il une étape dans un grand tour?

50-50%: Le Valaisan est l’un des meilleurs grimpeurs du peloton. Il a déjà tutoyé la victoire lors du Tour de France 2016. Mais tant qu’il sera au service de Thibaut Pinot, il n’aura pas une grande marge de manœuvre. Ce rôle d’équipier en montagne lui va bien. Il pourrait avoir sa chance à la Vuelta s’il la dispute en qualité de leader, comme c’était prévu en 2017. Mais battre les Espagnols sur leur terrain, c’est très difficile.

 

 

VTT: Florence Darbellay sera-t-elle la favorite à sa propre succession au Grand Raid?

Oui à 65%. L’expérience et le talent de Florence Darbellay lui assurent de jouer les avant-postes lors du prochain Grand Raid. Est-elle en mesure de rééditer son exploit de 2017? Cela dépendra beaucoup de la concurrence internationale présente entre Verbier et Grimentz. Il est cependant certain qu’elle semble pleinement en mesure de monter une nouvelle fois sur le podium.

 

Florence Darbellay visera la passe de deux sur le Grand Raid. © DR

 

Snowboard: Patrizia Kummer et Pat Burgener accrocheront-ils une médaille olympique?

Oui à 75%. Patrizia Kummer et Pat Burgener sont deux des plus sûrs espoirs de médailles pour le Valais aux Jeux olympiques. Patrizia Kummer n’est autre que la tenante du titre en géant parallèle. Elle devra toutefois monter en puissance après un début d’hiver poussif. Pat Burgener a remporté le bronze des derniers Mondiaux de halfpipe. S’il parvient à plaquer sa figure (un backside double cork 1080), il y a de fortes chances qu’il se retrouve avec un métal autour du cou.

>> A lire aussi: Ski alpin, l'année 2018 en huit questions

Télémark: Bastien Dayer gagnera-t-il son premier grand globe de cristal?

50-50%. «Je ne peux pas viser le grand globe cette année», clamait Bastien Dayer avant le coup d’envoi de la saison. Deux victoires en trois courses plus tard, l’Hérensard trône seul en tête de la Coupe du monde. Des performances de choix compte tenu que le skieur d’Hérémence a été victime d’une mononucléose durant sa préparation. Une maladie qui l’a perturbé durant plusieurs mois et qui pourrait se faire ressentir lorsque les courses vont commencer à s’enchaîner.

 

Bastien Dayer part à la quête d'un grand globe de cristal. © Christian Hofmann

 

Ski-alpinisme: des Valaisans pourront-ils jouer le podium lors de la Patrouille des glaciers?

Oui à 80%. Yannick Ecœur et Martin Anthamatten s’élanceront avec leur trio respectif de Zermatt le 23 avril prochain dans le but de monter sur le podium de la Patrouille des Glaciers. Toutefois, les deux gardes-frontière valaisans devront batailler fort face aux patrouilles italiennes qui se posent en favorites à la victoire finale à Verbier. Pour espérer triompher, il faudra descendre sous les 6 h 30 de course.

Athlétisme: un Valaisan sera-t-il présent aux Européens de Berlin?

Oui à 95%. Et plutôt trois fois qu’une. Laura Hrebec devrait être alignée sur le marathon. La Chablaisienne qui avait réalisé 2 h 40’ 28 à Lausanne en octobre dernier attend la confirmation de Swiss Athletics. Lore Hoffmann peut également prétendre se qualifier. Elle devra pour cela abaisser d’une demi-seconde son record personnel sur 800 mètres pour atteindre les 2’02’’50. Enfin, Florian Clivaz (record 10’’38) n’a que trois centièmes à gagner pour pouvoir s’aligner sur 100 mètres.

 

 

Athlétisme: les espoirs du canton peuvent-ils revenir avec une médaille sur la scène internationale?

Non à 90%. Les chances sont minimes de voir les jeunes athlètes valaisans revenir avec une médaille internationale. Le principal objectif sera d'acquérir de l'expérience. Aux Mondiaux U20 de Tampere, Julien Bonvin (400 mètres haies) peut espérer passer les séries qualificatives, alors qu’une qualification continentale pour Moïse Rususuruka (1500 mètres) serait déjà une belle performance tant le niveau est élevé. En U18, Fabian Amherdt (décathlon) découvrira le niveau international pour ce qui devrait être sa toute première compétition à ce niveau.

>> A lire aussi: FC Sion, son année 2018 en neuf questions

Rallye: Ismaël Vuistiner et Florine Kummer termineront-ils le Rallye Monte-Carlo?

Oui à 51%. Ismaël Vuistiner et Florine Kummer, vainqueurs du Clio R3T Alps Trophy 2017, participeront pour la première fois à une manche du calendrier mondial. Le duo valaisan devra non seulement gérer la pression, lui qui étrennera la voiture Renault Clio R3 officielle suisse, mais également la dureté physique de l’épreuve: 400 kilomètres, c’est le double de bornes que sur celui du Rallye du Valais déjà réputé pour sa grosse difficulté.

Florine Kummer et Ismaël Vuistiner seront à Monte-Carlo à la fin du mois de janvier. © Christian Hofmann


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top