11.09.2019, 17:00

La Désalpe Reichenbach fait son retour ce dimanche

chargement
Sébastien Reichenbach effectuera une partie de la course avec Théo Mathys, atteint d’une adrénoleucodystrophie.

Cyclosportive La deuxième édition de la course caritative «Désalpe Reichenbach» se déroulera le dimanche 15 septembre. Il est encore possible de s’inscrire en ligne jusqu’à jeudi midi, ainsi que sur place la veille et le jour de la course.

La première édition de la Désalpe Reichenbach avait été une franche réussite avec près de 250 participants et la présence de cyclistes de renom tel que Steve Morabito et Simon Pellaud.

300 coureurs attendus

Ce dimanche, à l’occasion de la deuxième édition, l’organisation attend environ 300 coureurs. «C’est très positif pour l’instant. Il y a déjà 180 personnes qui se sont annoncées et il est encore possible de s’inscrire en ligne jusqu’à jeudi midi», détaille fièrement Jérémy Reichenbach. Ce dernier est à l’origine de cette manifestation avec son frère Sébastien, coureur professionnel à la FDJ et champion de Suisse en titre sur route.

Cet événement à but caritatif vise à soutenir ELA Suisse, association qui lutte contre les leucodystrophies et dont Sébastien Reichenbach est lui-même le parrain. «Sébastien fera également partie du peloton. Il y a donc la possibilité pour tous les coureurs de rouler à ses côtés ce dimanche», confie son frère. 

Le récent 17e du dernier Tour de France commencera son parcours seul à Martigny et empruntera un tracé qui le fera passer devant la maison où il a grandi, à Martigny-Combe. Une fois arrivé à Finhaut, il changera de vélo pour effectuer le dernier bout ralliant le site d’Emosson avec Théo Mathys, atteint d’une adrénoleucodystrophie.

 

 

Trois parcours chronométrés

Plusieurs tracés ont été concoctés par la direction de la course. «Les participants pourront notamment emprunter une portion du parcours des championnats du monde sur route de 2020», glisse Jérémy Reichenbach.

Trois courses seront chronométrées: le parcours route qui rallie Martigny à Emosson (33 km, 1980 m de dénivelé), la montée pour ELA de Finhaut à Emosson (8,1 km, 735 m de dénivelé) et le parcours VTT de Martigny à Emosson (25 km, 1780 m de dénivelé). En outre, il y a également la possibilité d’effectuer la balade des familles (6 km de plat sur le barrage de l’Emosson).

L’organisation s’est également permis une petite nouveauté, en proposant le «Défi du vieux», à savoir un parcours gratuit et non chronométré ralliant Emosson et la Cabane du Vieux-Emosson. De nombreux prix seront tirés au sort pour ceux qui atteindront le sommet.

En savoir plus : Pour vous inscrire, c’est par ici !


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

cyclosportiveCyclisme: la Désalpe emprunte deux tronçons déjà mythiquesCyclisme: la Désalpe emprunte deux tronçons déjà mythiques

tour de franceSébastien Reichenbach: «Je ne suis pas loin de la forme que je détenais lors du Giro 2018»Sébastien Reichenbach: «Je ne suis pas loin de la forme que je détenais lors du Giro 2018»

cyclosportiveLa Désalpe Reichenbach à Finhaut, une nouvelle cyclosportive en ValaisLa Désalpe Reichenbach à Finhaut, une nouvelle cyclosportive en Valais

Top