06.10.2019, 18:36

Cyclocross: Gilles Mottiez aurait voulu se rapprocher du top 20 à Aigle

chargement
Gilles Mottiez, 28e du cyclocross d'Aigle, sa deuxième course de la saison.

cyclocross international Le Valaisan s’est classé 28e du cyclocross international d’Aigle. Il espérait un tout petit mieux quand même. Après un mauvais départ, il a fini par trouver son rythme.

Gilles Mottiez, seul Valaisan aligné dans la course élite du cyclocross international d’Aigle, s’est classé 28e à 3’44 du Belge Vincent Baestaens. Autour du Centre mondial, celui-ci a précédé Felipe Orts, battu au sprint, et Dieter Vanthourenhout, un autre Belge, relégué à 19’’. Quatrième, et meilleur Suisse, le Vaudois Loris Rouiller a longtemps tenu tête au trio avant de céder 26’’.

Gilles Mottiez, pour sa deuxième épreuve de cyclocross après sa saison en VTT, a battu au sprint Lois Dufaux. Il avait déjà précédé le Vaudois lors de l’épreuve d’ouverture, une semaine plus tôt, à Mettmenstetten où il était monté sur la troisième marche du podium. A Aigle, finalement, le coureur du SWTY Mountain Tschopp est à moins de 20 secondes du top 20. «Je fais une course correcte mais pas exceptionnelle non plus», commente-t-il. «En termes de résultat, j’aurais voulu être plus proche de la 20e place que du 30e rang.»

Un très mauvais départ

Le citoyen de Collonges a connu plusieurs pépins en début de course. Au point de rater son départ. «J’ai été coincé dès les premiers hectomètres», énumère-t-il. «Ensuite, j’ai déraillé. Il m’a bien fallu trois ou quatre tours pour trouver mon rythme et commencer à remonter quelques concurrents. Par rapport à la course de la semaine précédente, où il n’y avait pas d’accélérations, Aigle présentait beaucoup plus de relances. Quand on n’est pas encore dans le rythme, ça ne pardonne pas. Ce n’était pas un parcours idéal pour moi qui sort à peine de la saison de VTT. Dès le moment où j’ai pu rejoindre Loïs Dufaux, nous nous sommes tiré la bourre jusqu’à l’arrivée. Je l’ai précédé d’un rien au sprint. C’est toujours intéressant de pouvoir se battre avec quelqu’un d’aussi proche.»

Le week-end prochain, Gilles Mottiez courra à Steinmaur, un tracé bien différent. «Il me conviendra mieux. L’objectif, c’est toujours d’être retenu pour la manche de la Coupe du monde à Berne. La Suisse a droit à douze places. J’espère bien en faire partie.

A lire aussi : Cyclocross: Gilles Mottiez, champion romand espoir


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top