12.12.2018, 10:26

Cyclisme: Sky quittera les pelotons à la fin de la saison 2019

chargement
L'opérateur de télévision britannique Sky était arrivé sur le circuit en 2008. L'équipe qui porte ses couleurs continuera sous un autre nom si un nouveau partenaire est trouvé.

Cyclisme Le groupe Sky quittera le monde du cyclisme à l'issue de la saison 2019. L'opérateur de télévision britannique y avait fait son entrée en 2008. L'équipe qui porte ses couleurs continueras sous un autre nom, si un nouveau partenaire est trouvé.

L'opérateur de télévision britannique Sky a annoncé son retrait des pelotons à la fin de la saison 2019. Toutefois, l'équipe continuera sous un autre nom si un nouveau partenaire est trouvé.

La formation Sky, victorieuse de 6 des 7 dernières éditions du Tour de France avec Bradley Wiggins, Christopher Froome et Geraint Thomas, "continuera à courir sous un autre nom si un nouvel acquéreur se présente pour apporter des fonds à partir du début de la saison 2020", a indiqué l'équipe cycliste dans un communiqué.

 

 

Le groupe Sky avait fait son entrée dans le cyclisme en 2008 en soutenant une opération de la Fédération britannique (British Cycling), avant de constituer une équipe à son nom à partir de 2010.

Depuis, l'équipe opère une domination presque sans partage sur le cyclisme mondial, notamment sur les Grands Tours. Les Britanniques Wiggins (2012), Froome (2013, 2015, 2016, 2017) et Geraint Thomas (2018) ont ainsi apporté à l'équipe britannique la victoire dans six des sept dernières éditions du Tour de France.

Cette hégémonie a d'ailleurs suscité une forme de rejet dans le peloton et parmi les suiveurs, incitant notamment les organisateurs du Tour de France à réduire de 9 à 8 en 2018 le nombre de coureurs dans chaque équipe, afin de tenter d'éviter le contrôle de la course par une seule formation.

Le règne de l'équipe Sky dirigée par Dave Brailsford a également été marqué par la suspicion, notamment en 2018.

Cinq jours seulement avant le départ du Tour de France, Chris Froome a ainsi été blanchi le 3 juillet par l'Union cycliste internationale (UCI) après neuf mois de procédure suite à un contrôle antidopage anormal subi en septembre 2017 sur le Tour d'Espagne.

Froome avait été contrôlé le 7 septembre 2017 sur la Vuelta avec du salbutamol (anti-asthmatique) à une concentration deux fois supérieure à la limite autorisée de 1000 ng/ml.

Sur la base de conclusions de l'Agence mondiale antidopage (AMA) qui a déclaré le 28 juin que le taux excessif de salbutamol ne constituait pas un contrôle positif, l'UCI avait finalement décidé de clore la procédure après des mois de controverse.

Sky avait annoncé le 5 octobre avoir prolongé de cinq ans, jusqu'en 2023, le contrat du grand espoir colombien Egan Bernal.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BudgetMartigny: les Mondiaux de cyclisme 2020 obtiennent trois millions supplémentairesMartigny: les Mondiaux de cyclisme 2020 obtiennent trois millions supplémentaires

mythiqueCyclisme: Lausanne et Aigle veulent accueillir une étape du Tour de FranceCyclisme: Lausanne et Aigle veulent accueillir une étape du Tour de France

Top