21.03.2018, 18:53

Cyclisme: les vélos seront passés aux rayons X

chargement
L'outil a été développé après que deux cas de fraude technologiques aient été découverts.

Fraude L'Union cycliste internationale (UCI) a développé un nouvel outil antifraude pour lutter contre le dopage technologique. Les vélos seront désormais passés aux rayons X dans une cabine mobile après avoir franchi la ligne d'arrivée.

 La fraude technologique deviendra presque impossible dès ces prochains jours. L'Union cycliste internationale (UCI) a élaboré une remorque spéciale qui permettra de passer les vélos aux rayons X dès l'arrivée de la course.

Jusqu'à aujourd'hui, deux cas de fraude ont été révélés au grand jour: une cyclocrosswoman belge juniors aux Championnats du monde 2016 - six ans de suspension - et un amateur français. Mais les nombreuses vidéos qui ont tourné sur les réseaux sociaux ont commencé à inquiéter l'UCI. L'image des cyclistes, déjà mise à mal par le dopage physiologique, risquait de subir également une dépréciation avec le dopage technologique.

"Nous voulons protéger les athlètes des rumeurs et donner de la crédibilité à leurs résultats", a expliqué David Lappartient, le président de l'UCI, lors d'une conférence de presse au Château de Penthes à Genève. "Notre objectif, c'est de montrer qu'il n'y a pas de fraude, pas de trouver un coureur qui a triché. Il faut bien comprendre notre démarche."

 

 

Le président français a engagé son compatriote Jean-Christophe Péraud, deuxième du Tour de France et médaillé d'argent olympique en VTT, pour se pencher sur ce dossier. Un ancien coureur mais surtout un ingénieur, qui a passé son brevet en parallèle avec sa carrière de pro.

Les deux hommes ont ainsi pu présenter le nouvel outil antifraude technologique. C'est une cabine mobile dans laquelle le vélo sera introduit quelques minutes après la ligne d'arrivée franchie. Une fois la porte fermée, la machine sera passée aux rayons X. Il sera ainsi possible de voir à l'intérieur des tubes. Donc tout appareillage suspect sera repéré par un commissaire muni d'un écran à l'extérieur de la cabine.

Dans un premier temps, les contrôles concerneront les coureurs qui se sont distingués. Vainqueur d'étape, leader du général et coureurs tirés au sort. En principe, tous les vélos seront munis d'un traceur. Ainsi, ils ne pourront pas disparaître quelques instants pour être "dépouillés" de tout matériel hors-la-loi. "De toute façon, je doute qu'il soit possible de retirer des batteries en moins d'une demi-heure", souligne Jean-Christophe Péraud.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CyclismeCyclisme: le Tour de France 2020 partira de NiceCyclisme: le Tour de France 2020 partira de Nice

Tirreno-AdriaticoCyclisme: Stefan Küng prend le départ de la 3e étape de Tirreno-Adriatico malgré une épaule déboîtéeCyclisme: Stefan Küng prend le départ de la 3e étape de Tirreno-Adriatico malgré une épaule déboîtée

polémiqueCyclisme: selon David Lappartient, Froome, soupçonné de dopage, est traité comme tous les autres coureursCyclisme: selon David Lappartient, Froome, soupçonné de dopage, est traité comme tous les autres coureurs

Top