03.09.2018, 16:03

Swiss Peaks: la question du jour [1/5]

chargement
Mickaël Nançoz a pour objectif de boucler le Swiss Peaks en 95 heures.

327 courageux se sont élancés dimanche d'Oberwald pour la deuxième édition du Swiss Peaks Trail. Leur objectif: de rallier Le Bouveret 360 kilomètres plus loin. Découvrez chaque jour une question entourant cette course hors-norme.

Comment fait-on pour se reposer et dormir lorsque l’on participe à une course longue de 360 kilomètres?

La réponse de Mickaël Nançoz, traileur valaisan engagé sur le trail de 360 kilomètres: «La plus grande erreur que l’on puisse commettre avant le départ est de tenter de prévoir les moments et les endroits où l’on va dormir. Il faut simplement écouter son corps et ne pas jouer avec les limites lorsque l’on parle de sommeil. Lorsque la fatigue se fait trop importante, on a la même sensation que lorsque l’on est sur l’autoroute et que nos yeux commencent à se fermer.

Il m’est d’ailleurs déjà arrivé sur un autre trail de vouloir rejoindre la base de vie suivante alors que j’étais déjà dans le rouge niveau sommeil au point de ravitaillement précédent. Résultat: je me suis endormi dans la descente et j’ai dû abandonner. 

A lire aussi : Trail: ces chiffres affolants qui font le Swiss Peaks

Mais la leçon est apprise désormais et cette fois-ci, j’ai décidé de partir sur des microsiestes de trente minutes dès que le besoin s’en fera ressentir. Si je suis à un point de ravitaillement, je m’endormirai simplement après avoir mangé et m’être hydraté alors que si je me trouve dans une base de vie, je profiterai pour me doucher et me changer. Afin d’être certain de me lever après une demi-heure, je programmerai un réveil. Quand celui-ci sonne, il faut à tout prix se lever pour ne pas être tenté de prolonger la sieste. Car si cela arrive, la sensation du réveil est encore deux fois plus désagréable.

Sur le Tor des Géants qui est une course similaire en termes d’effort (ndlr: 330 km de parcours pour 24'000 m de dénivelé positif), j’avais dormi durant 3 h 45 sur les 98 heures de course. Ce devrait être semblable sur le Swiss Peaks (ndlr: 360 km de parcours pour 25'500 m de dénivelé).

A lire aussi : Trail: un Valais 360 degrés pour le Swiss Peaks


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

préparationCourse à pied: les ingrédients pour réussir son trailCourse à pied: les ingrédients pour réussir son trail

Top