20.12.2019, 17:00

Sports: quelques entraîneurs valaisans ont pris du recul, volontairement ou pas, ces derniers mois

Premium
chargement
Romain Gaspoz est convaincu qu'il va bientôt rebondir.

avenir Quel que soit le sport, le métier d’entraîneur n’est évidemment pas l’activité la plus stable. Certains coachs valaisans, volontairement pour certains, involontairement pour d’autres, ne sont plus en activité. Que deviennent-ils?

Qu’ils dirigent une équipe de basket, de football, de hockey, qu’ils entourent des skieurs ou des tennismen, les entraîneurs sont souvent à la merci des résultats, des caprices de leurs joueurs ou de l’impatience de leurs dirigeants. Certains coachs valaisans en ont fait les frais ces derniers mois. D’autres ont volontairement pris du recul et opté pour une autre...

À lire aussi...

Le souvenir de…Tiffany Géroudet, lorsque l’idole Marcel Fischer se parait d’or olympiqueTiffany Géroudet, lorsque l’idole Marcel Fischer se parait d’or olympique

Au repos forcéCoronavirus: les sportifs ne se sont pas précipités chez leur psychologueCoronavirus: les sportifs ne se sont pas précipités chez leur psychologue

Les clubs et la criseCoronavirus: l’Icon Team Valais plus connecté que jamaisCoronavirus: l’Icon Team Valais plus connecté que jamais

en pause, vraiment?Le selfie de Lucas Malcotti (escrime): «J’attends de savoir quels seront les nouveaux critères de qualification pour Tokyo 2021»Le selfie de Lucas Malcotti (escrime): «J’attends de savoir quels seront les nouveaux critères de qualification pour Tokyo 2021»

BougerCoronavirus: le rendez-vous sportif du «Nouvelliste»Coronavirus: le rendez-vous sportif du «Nouvelliste»

Top