01.04.2019, 16:30

Ski-alpinisme: le duo composé de Pierre Mettan et de Tobias Donnet remporte l’Ovronnalpski.

chargement
Pierre Mettan et Tobias Donnet savourent leur victoire lors de l'Ovronnalpski dimanche.

Victoire Pierre Mettan et Tobias Donnet remportent l’Ovronnalpski font parler leurs qualités de descendeur pour faire la différence dans le dernier secteur du parcours.

Les Vilains repoussent l’assaut des Gruériens sur les pentes de l’Ovronnalpski. Composée de Pierre Mettan et de Tobias Donnet, la patrouille franchit la ligne d’arrivée en 2 h 43 mn 34 s. Elle précède de 55’’ la paire formée par Maxime Brodard et Romain Guillet, lors d’une épreuve disputée dans d’excellentes conditions. Les deux Valaisans se détachent définitivement dans la descente finale.

«Au cours de la montée qui précédait le dernier changement, j’ai dit à Tobias: «On se bouge le c… Ce n’est pas chez eux ici, mais chez nous», raconte Pierre Mettan, l’aîné du binôme vainqueur. «Nous sentions qu’ils n’étaient plus au top physiquement. Nous étions aussi plus forts mentalement et nous avions l’avantage d’être de meilleurs descendeurs. Mais notre victoire ne se résume pas à cet effort final, nous avons bien négocié la dernière ascension durant laquelle nous leur avons repris trois minutes.» Vainqueurs de la Patrouille des Aiguilles Rouges une semaine plus tôt, Raphaël Addy et Benjamin Borlat montent sur la troisième marche du podium à 4’ 22”. 

La complicité comme moteur de la victoire

Le duo treize étoiles connaît un début de course pénible. Le cadet évolue plus en retrait que son compagnon de course. «Je l’ai tiré un peu, mais sans exagération pour ne pas me griller», enchaîne Pierre Mettan. «Il s’est senti de mieux en mieux. Dès la deuxième descente, nous avons dépassé deux ou trois équipes.» La paire augmente le rythme. Leur complicité porte une remontée victorieuse. «Pierre est mon meilleur copain. Nous nous sommes souvent entraînés ensemble», confie Tobias Donnet. «Il sait comment me tirer, il a les bons mots pour me motiver. Cette connaissance mutuelle est essentielle. Elle nous a permis de bien gérer l’évolution de ma condition dimanche.»

Les traces des gagnants se séparent pour la fin de saison. «L’hiver se termine à Ovronnaz pour moi au niveau du ski-alpinisme en compétition», relève Tobias Donnet. «Je vais désormais profiter des montagnes valaisannes avec ma copine et ma famille.» Ses prochaines épreuves face au chronomètre se dérouleront baskets aux pieds lors des trails de l’été. 

A lire aussi : Ski alpinisme: Séverine Pont Combe insatiable aux Aiguilles Rouges

Pierre Mettan ralliera Madonna di Campiglio en début de semaine. La station italienne accueillera une manche de la Coupe du monde. «Je ferai l’impasse sur le sprint mercredi», annonce-t-il. Son programme comprendra la course verticale jeudi, puis l’épreuve individuelle deux jours plus tard. A Disentis lors de l’étape précédente, il avait pris le sixième rang de la catégorie espoirs lors de la Verticale Race et la septième en individuelle. «J’aimerais bien accrocher un top 5 en espoir lors de l’individuelle en approchant un top 20 au scratch.» Cette ultime balade dans les Dolomites mettra un terme à son hiver. 

Chez les dames, Marianne Fatton et Florence Buchs précèdent Céline Tornay et Tiffany Troillet de 35’ 08”. Laure Rieder et Cindy Lüthi complètent le palmarès féminin de l’édition 2019. Ludovic Lattion et Yoann Farquet s’imposent chez les juniors garçons. Sans concurrence, Léa Carruzzo et Mathilde Pellisier l’emportent chez les juniors filles. 

 

 

 

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top