13.05.2019, 19:00

Simon Pellaud détonne dans le monde aseptisé du cyclisme moderne

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable de la rubrique des sports.

time-out Certes, Simon Pellaud n’évolue pas au plus haut niveau. C’est une chance, peut-être. Parce que le Martignerain, un attaquant compulsif, ne supporterait pas les codes d’un peloton professionnel qui ne tente plus grand-chose. Lui, il aime prendre des risques et surprendre. C’est tellement plus beau quand ça paie. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Tennis: Roger Federer, un retour bluffant sur terre

Franchement, Roger Federer m’a encore bluffé. J’étais sceptique quant à son retour sur terre battue, peu convaincu par l’intérêt, pour lui, de glisser de nouveau sur une surface trop lente, trop exigeante et trop lisse pour son jeu flamboyant. Or, même si Madrid est plus proche d’un tournoi sur dur...

Top