19.12.2018, 20:54

Ramon Zenhäusern est le sportif valaisan de l’année

chargement
Ramon Zenhäusern a ramené deux médailles de PyeongChang et fêté un premier succès en Coupe du monde.

mérites sportifs Le skieur haut-valaisan, vice-champion olympique de slalom à PyeongChang, est le sportif valaisan de l’année. La Ferme des Moulins, en attelage et Gaby Micheloud sont, respectivement, l’équipe et le dirigeant de l’année 2018. La cérémonie s’est déroulée à Savièse.

Ramon Zenhäusern, sportif valaisan de l’année pour le public, les journalistes et les fédérations sportives cantonales – un tiers des voix pour chacun -, le verdict n’a rien de surprenant. Le skieur de Viège a véritablement explosé l’hiver passé en raflant l’argent olympique en slalom, à PyeongChang, le titre olympique de l’épreuve mixte par équipes et en décrochant sa première victoire en Coupe du monde lors du City Event de Stockholm. Il s’est encore classé troisième à Kranjska Gora et deuxième du Team Event d’Are. 
Ramon Zenhäusern a précédé Théo Gmür, triple champion paralympique à PyeongChang et Daniel Yule, un autre skieur, auteur de deux podiums en Coupe du monde. Autant écrire que l’année 2018, en Valais, s’est surtout jouée sur les pistes de ski. À PyeongChang, notamment.

Equipe: la Ferme des Moulins presque au sommet

Jérôme Voutaz, le meneur de la Ferme des Moulins. © DR

 

Ils sont toujours amateurs, à l’instar de leur meneur, Jérôme Voutaz. Mais les membres de l’attelage de La Ferme des Moulins, à Sembrancher, sont quasiment au sommet dans leur sport. L’attelage a fêté deux victoires et deux deuxièmes places en Coupe du monde avant de se classer cinquième des Jeux équestres mondiaux, aux Etats-Unis. 

La Ferme des Moulins a été préférée à la Communauté d’athlétisme du Valais romand et au VBC Fully.

Dirigeant: Gaby Micheloud, une voix qui porte

Gaby Micheloud, président de la Cyclosportive des Vins du Valais, a passé la main. © Frédéric Dubuis

 

Gaby Micheloud, personnalité incontournable du sport en Valais, ancien chef du service cantonal J+S, président durant quatre ans de la Cyclosportive des Vins du Valais, a logiquement été honoré. Il est aussi une voix qui porte dans les épreuves cyclistes. Le speaker officiel de plusieurs courses, le Tour de Romandie notamment, est aussi un sportif accompli qui n’hésite pas à monter sur son vélo et grimper les cols. Il s’est imposé face à Christian Dubuis, ancien patron du Rallye international du Valais et Denis Wicki, l’entraîneur des techniciennes suisses.

Bastien Toma, l’espoir de l’année

Bastien Toma, la révélation du premier tour. © keystone

 

En voilà un qui ne tardera pas à fouler les pelouses étrangères. Bastien Toma, le milieu de terrain du Fc Sion, est l’espoir de l’année. Il avait notamment fait le «buzz» sur les réseaux sociaux après sa passe géniale face à NE Xamax et son but inscrit contre Thoune.
La Communauté d’athlétisme du Valais romand (COAVR) a remporté le prix de l’équipe espoir de l’année M23 pour sa promotion en première division lors de la Coupe d’Europe des clubs au Portugal. 

Au FC Erde le mérite spécial

Le FC Erde, l’équipe la plus fair-play de Suisse lors la saison 2017-2018. © Sabine Papilloud

 

Le FC Erde, le club le plus fair-play de Suisse parmi les 770 clubs du pays, a enlevé le mérite spécial. Pour avoir remporté le classement national du fair-play, il avait eu droit de prendre part à la Coupe de Suisse. Au premier tour, il s’était incliné face au FC Azzurri 90 LS.
Enfin, la distinction handisport de l’année revient à l’équipe de football de PluSport Sion, médaillée d’or lors des National Games à Genève.


Top