04.07.2019, 15:57

Lutte: Martigny va vibrer, c’est sciure!

chargement
Nicolas Morel (à gauche) et Alexis Fellay portent Joël Pierroz. Ces trois lutteurs représenteront le Sporting-Club Martigny dimanche.

fête cantonale Le Sporting-Club local organisera, ce dimanche sur la place des sports du Forum, la Fête cantonale valaisanne 2019 des actifs. Spectacle et émotions en perspective.

La Fête cantonale valaisanne 2019 des actifs aura pour théâtre, ce dimanche 7 juillet, la place des sports du Forum de Martigny, à deux pas de la patinoire, où quatre ronds de sciure seront spécialement aménagés pour l’occasion. Ce sera, assurément, un moment qui comptera dans la saison. «Avec le concours d’une cinquantaine de bénévoles, nous avons tout mis en œuvre pour que cette manifestation laisse un souvenir impérissable et contribue à la valorisation de la lutte suisse», assure Fernand Fellay

Tam-Tam cherche propriétaire


Et le président du comité d’organisation de tresser une couronne de louanges aux autorités octoduriennes: «La Ville de Martigny n’a pas ménagé ses efforts, notamment au niveau des infrastructures, pour nous épauler. Sans ce soutien, rien n’aurait été possible.»
 
Cette volonté de «laisser une trace, de marquer le coup», Fernand Fellay dixit, passera aussi par la qualité des animations (joueurs de cor des Alpes et claqueurs de fouet seront, notamment, de la partie) et par l’attractivité de la planche de prix. Le Sporting-Club de Martigny – dont on connaît le réseautage – n’a pas lésiné sur les moyens pour réunir un maximum de prix attractifs. A commencer par le dénommé… Tam-Tam, un taurillon de 2 ans de l’écurie Jo Moulin à Vollèges, offert au vainqueur de cette cantonale valaisanne par les frères Raphy et Jimmy Martinetti.


Avec les meilleurs Romands


Les candidats à la propriété de Tam-Tam seront d’ailleurs légion. En clair, et à quelques rares exceptions près, les meilleurs lutteurs romands en découdront au coude du Rhône. Citons, parmi d’autres prétendants, les Fribourgeois Lario Kramer et Vincent Roch, ainsi que les Vaudois Mickael Matthey, Stève Duplan et Marc Gottofrey.
 
Côté valaisan, et en comptant sur l’appui populaire, l’objectif sera de décrocher au moins une couronne, distinction attribuée à environ 15% du plateau. Olivier Crettaz (club de Bramois), Luc Varone (Bramois) et Yannick Parvex (Troistorrents) paraissent les mieux armés pour s’immiscer dans cette quête du Graal. Mais d’autres lutteurs du Vieux-Pays pourraient émerger et créer la surprise. Pourquoi pas Nicolas Morel, Joël Pierroz et Alexis Fellay, les trois représentants du Sporting-Club local? L’histoire serait en tout cas digne d’un conte de fées…

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top