08.09.2015, 17:01

La Patrouille des Glaciers revue pour 2016

chargement
Seuls les patrouilleurs au départ de Zermatt emprunteront désormais le Col de Riedmatten.
Par Julien WICKY

Ski-Alpinisme La phase des inscriptions pour la Patrouille des Glaciers 2016 sera lancée lundi 31 août avec plusieurs modifications par rapport aux années précédentes. Suppression de la liste d'attente, inscription obligatoire à quatre patrouilleurs, modification du parcours et départ retardé des élites marqueront le cru 2016.

Le coup d'envoi des préparatifs pour la Patrouille des Glaciers 2016 a été donné ce mercredi matin. Le commandement de la course organisée par l'armée a présenté les détails en conférence de presse. Plusieurs des modifications que nous vous présentions en février de cette année ont été officialisées. Les premières échéances approchent à grands pas puisque les inscriptions seront ouvertes lundi 31 août et le resteront jusqu'au 30 septembre.

Les militaires restent prioritaires puis les civils se répartiront les places restantes pour espérer se lancer entre Zermatt, Arolla et Verbier. Très prisées, celles-ci seront attribuées par tirage au sort une fois la phase des inscriptions terminée. A l'issue de ce tirage au sort, les équipes qui n'auront malheureusement pas eu la chance d'être retenues n'auront cette année aucune chance de participer puisque le système de liste d'attente est supprimé.

L'ordre d'inscription ne joue en revanche aucun rôle. Le commandement de la course prévoit de fixer la limite de participation à environ 1450 patrouilles, soit environ le seuil de 2012. En 2014, l'armée avait exceptionnellement élevé cette limite à 1800.

Inscriptions à quatre

Si la course se court toujours à trois patrouilleurs, il sera indispensable de s'inscrire à quatre équipiers et chaque personne ne peut s’inscrire qu’une seule fois, comme ce fut le cas par le passé. Si une mutation est nécessaire, elle ne peut être faite qu’avec une des 4 personnes inscrites au sein de cette même patrouille. Si deux personnes ou plus ne peuvent prendre le départ, la patrouille est exclue de la liste.

Sauter les bouchons

C'est le point qui avait suscité le plus de colère en 2014, les bouchons au pied du col de Riedmatten. Conscient du problème, le commandement de la PdG, sous le lead du colonel Max Contesse et décidé de modifier le parcours. Alors que les patrouilles partant de Zermatt vont continuer de prendre le passage habituel du Riedmatten, celles qui prennent le départ à Arolla vont emprunter le passage de Tséna Réfien, un peu plus à gauche. La difficulté des deux passages est similaire et le temps d'attente sera réduit.

Départ de l'élite retardé

Cependant, Max Contesse indique que la PDG se doit de continuer à respecter les conditions imposées par le terrain. «Il y a des endroits, où les patrouilleurs doivent passer les uns après les autres. Un alpiniste, digne de ce nom, respecte ça dans l'esprit de la montagne et de la PdG.» Autre aménagement destiné cette fois-ci aux élites, ceux-ci partiront plus tard de Zermatt afin qu'ils arrivent à un moment plus adéquat à Verbier pour bénéficier d'une attention accrue du public.

Les départs de cette édition 2016 sont prévus le 19 et le 22 avril de Zermatt et le 20 et le 23 avril d'Arolla. Les inscriptions se font par le biais du site www.pdg.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RageantJOJ: après une chute lors des qualifications du skicross, Aurélie Sainz a dû être évacuéeJOJ: après une chute lors des qualifications du skicross, Aurélie Sainz a dû être évacuée

NationauxPlusieurs médailles pour les Valaisans aux nationaux de sprint de ski-alpinismePlusieurs médailles pour les Valaisans aux nationaux de sprint de ski-alpinisme

Tout sourireJOJ: «je n’avais jamais patiné devant autant de monde», Alexia TurunenJOJ: «je n’avais jamais patiné devant autant de monde», Alexia Turunen

PortraitJOJ: le sport à tout prix pour Adrien SierroJOJ: le sport à tout prix pour Adrien Sierro

Grande formeBiathlon: le relais féminin suisse a terminé 3e à RuhpoldingBiathlon: le relais féminin suisse a terminé 3e à Ruhpolding

Top