23.09.2019, 19:00

La Laver Cup, un format hybride qui plaît au peuple

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable de la rédaction sportive.

time-out Si ce n’était qu’une exhibition, la Laver Cup n’engendrerait pas autant de stress chez les joueurs. Si c’était une vraie compétition, les champions ne s’amuseraient pas autant. Il est toujours aussi difficile de ranger le bébé de Roger Federer dans une catégorie plutôt qu’une autre. Seule certitude: elle a déjà trouvé son public. Celui-ci a adoré. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Foot: la vérité de l’été n’est pas celle de l’automne

En toute franchise, qui aurait pu prédire, à la mi-juillet, lorsque le FC Sion n’avait pas inscrit le moindre but dans le jeu durant toute la préparation, qu’il occuperait, l’espace même de quelques heures, seul la première place en Super League? Comme quoi, il n’y aura jamais de...

À lire aussi...

liveSport Valais Express: les Valaisans brillent en Suisse et dans le mondeSport Valais Express: les Valaisans brillent en Suisse et dans le monde

Vers les sommetsChez lui, Pat Burgener a entamé la construction de son rêve olympiqueChez lui, Pat Burgener a entamé la construction de son rêve olympique

ConséquencesSierre-Zinal et les Mondiaux de cyclisme Aigle-Martigny dans l’attente, le Grand Raid annuléSierre-Zinal et les Mondiaux de cyclisme Aigle-Martigny dans l’attente, le Grand Raid annulé

ExploitIls sont partis pour un Crans-Montana-Nice et retour en parapenteIls sont partis pour un Crans-Montana-Nice et retour en parapente

RepriseÀ Champéry, Stéphane Lambiel et ses élèves ont enfin brisé la glaceÀ Champéry, Stéphane Lambiel et ses élèves ont enfin brisé la glace

Top