23.09.2019, 19:00

La Laver Cup, un format hybride qui plaît au peuple

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable de la rédaction sportive.

time-out Si ce n’était qu’une exhibition, la Laver Cup n’engendrerait pas autant de stress chez les joueurs. Si c’était une vraie compétition, les champions ne s’amuseraient pas autant. Il est toujours aussi difficile de ranger le bébé de Roger Federer dans une catégorie plutôt qu’une autre. Seule certitude: elle a déjà trouvé son public. Celui-ci a adoré. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Foot: la vérité de l’été n’est pas celle de l’automne

En toute franchise, qui aurait pu prédire, à la mi-juillet, lorsque le FC Sion n’avait pas inscrit le moindre but dans le jeu durant toute la préparation, qu’il occuperait, l’espace même de quelques heures, seul la première place en Super League? Comme quoi, il n’y aura jamais de...

À lire aussi...

ChampionBikejoering: Violaine Grau championne du mondeBikejoering: Violaine Grau championne du monde

dangereuxAccidents de sport: plus de 180 morts par année, dont un tiers de touristes étrangersAccidents de sport: plus de 180 morts par année, dont un tiers de touristes étrangers

time-outCe ne sont pas des stars, ils ne touchent pas grand-chose à la fin du mois mais, eux, débordent d’envieCe ne sont pas des stars, ils ne touchent pas grand-chose à la fin du mois mais, eux, débordent d’envie

Cyclocross: Sion étrenne un troisième site pour les championnats romandsCyclocross: Sion étrenne un troisième site pour les championnats romands

Championnats suisses amateursBoxe: trois Valaisans en demi-finalesBoxe: trois Valaisans en demi-finales

Top