17.01.2020, 12:00

JOJ: des pirouettes, Alexia Turunen est passée à la vitesse

Premium
chargement
Alexia Turunen en a eu assez de faire des pirouettes et des sauts. Désormais, elle griffe la glace avec d'autres patins.

changement de discipline Alexia Turunen reste sur la glace mais elle a changé de patins. Fini le patinage artistique, elle tourne désormais en rond sur 500 mètres et 1000 mètres, ses deux disciplines lors des Jeux olympiques de la jeunesse.

D’un patin à l’autre, c’est en résumé le parcours sportif d’Alexia Turunen, un peu plus de 15 ans. La citoyenne de Belmont-sur-Lausanne, depuis quatre ans, a d’abord pratiqué le patinage artistique avant de changer de patins et de découvrir le short track. En parallèle, elle effectuait aussi de la course à pied. Alors qu’elle habitait encore Savièse, la double...

À lire aussi...

Premiers rôlesVolleyball: en 2e ligue, Fully tient le haut de l’afficheVolleyball: en 2e ligue, Fully tient le haut de l’affiche

Les équipes de Fully se portent bien

L’équipe B et l’équipe féminine de Fully jouent les premiers rôles dans leur championnat respectif. Le point de la...

  26.02.2020 14:49
Premium

ConseilsLa Patrouille des glaciers, une aventure sportive et humaineLa Patrouille des glaciers, une aventure sportive et humaine

Une aventure sportive et humaine

La Patrouille des glaciers vivra sa 22e édition du 27 avril au 3 mai prochain. Rappel de quelques points à respecter...

  26.02.2020 11:00
Premium
  PDG

13 étoilesÇa va être sport: les Valaisans brillent en Suisse et dans le mondeÇa va être sport: les Valaisans brillent en Suisse et dans le monde

Ça va être sport: l’actu en continu

Chaque jour, on revient sur les performances des sportifs valaisans «exilés» en Suisse ou à l’étranger. Retrouvez leurs...

  26.02.2020 07:15

préventionAbus sexuels: le Valais du sport sait qu'il n'est pas à l'abriAbus sexuels: le Valais du sport sait qu'il n'est pas à l'abri

EpidémieEn déplacement, les clubs valaisans croisent la route du coronavirus, mais ne s’arrêtent pas… pour l’instantEn déplacement, les clubs valaisans croisent la route du coronavirus, mais ne s’arrêtent pas… pour l’instant

Top