17.06.2019, 19:00

Il y a un gros cœur qui bat derrière le dirigeant qu’on dit parfois quelque peu autoritaire

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable de la rubrique des sports.

time-out Ses prises de position, son côté intransigeant, parfois, ses accointances avec certains clubs, aussi, ont pu agacer dans le milieu du hockey sur glace. Mais ses collègues, lors de son départ, lui ont rendu un hommage qui en dit long sur ses qualités. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Cyclisme: et dire qu’on râle lorsque la VAR hésite une ou deux minutes…

Le jour où Chris Froome perdait espoir de remporter un cinquième Tour de France, il apprenait qu’il allait très certainement hériter de la Vuelta 2011 parce que l’UCI avait établi que son vainqueur, Juan José Cobo, affichait des résultats anormaux dans son passeport biologique. Ça...

Top