06.04.2020, 19:00

Il est primordial de sauver des vies, pas de jouer au foot

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable des sports, s'essaie au télétravail.

time-out Selon l’UEFA, il serait primordial que les championnats aillent au bout et que les titres nationaux soient décernés. Non, ce qui est primordial, c’est de sauver des vies. Désolé, mais le foot peut attendre. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Foot: la pression de l’UEFA sur les fédérations est déplacée

C’est une phrase qui, au mieux, est maladroite, au pire est complètement déplacée. Je peine toujours à croire qu’Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, ait vraiment déclaré qu’«il est primordial que même un événement perturbateur comme cette épidémie n’empêche pas que nos compétitions se déroulent sur le terrain, conformément à leurs règles et que tous les titres sportifs soient attribués sur la base des résultats.» Il l’a dit en même temps que l’UEFA enjoignait ses fédérations affiliées à tout mettre en...

À lire aussi...

liveSport Valais Express: les Valaisans brillent en Suisse et dans le mondeSport Valais Express: les Valaisans brillent en Suisse et dans le monde

Vers les sommetsChez lui, Pat Burgener a entamé la construction de son rêve olympiqueChez lui, Pat Burgener a entamé la construction de son rêve olympique

ConséquencesSierre-Zinal et les Mondiaux de cyclisme Aigle-Martigny dans l’attente, le Grand Raid annuléSierre-Zinal et les Mondiaux de cyclisme Aigle-Martigny dans l’attente, le Grand Raid annulé

ExploitIls sont partis pour un Crans-Montana-Nice et retour en parapenteIls sont partis pour un Crans-Montana-Nice et retour en parapente

RepriseÀ Champéry, Stéphane Lambiel et ses élèves ont enfin brisé la glaceÀ Champéry, Stéphane Lambiel et ses élèves ont enfin brisé la glace

Top