12.01.2018, 18:30

Ice cross downhill: Filipe Carvalheiro et Kevin David assurent la relève de Derek Wedge

Abonnés
chargement
1/2  

 12.01.2018, 18:30 Ice cross downhill: Filipe Carvalheiro et Kevin David assurent la relève de Derek Wedge

Championnats du monde Coachés par Derek Wedge, les jeunes Filipe Carvalheiro et Kevin David font leurs armes sur le circuit du Crashed Ice. Ils seront engagés samedi sur la Ryders Cup de Crans-Montana, l'une des manches du championnat du monde d'ice cross downhill.

Casse-cou beaucoup, givrés un peu sans doute. A 18 et 19 ans, Filipe Carvalheiro et Kevin David n’ont pas froid aux yeux, ni peur de se faire mal de dévaler des pentes verglacées parfois à près de 50 km/h. Les deux jeunes riders de Crans-Montana incarnent déjà la relève du champion du monde valaisan Derek Wedge sur l’ice cross...

Casse-cou beaucoup, givrés un peu sans doute. A 18 et 19 ans, Filipe Carvalheiro et Kevin David n’ont pas froid aux yeux, ni peur de se faire mal de dévaler des pentes verglacées parfois à près de 50 km/h. Les deux jeunes riders de Crans-Montana incarnent déjà la relève du champion du monde valaisan Derek Wedge sur l’ice cross downhill. Tout juste débutant voilà un an, le duo était lancé du jour au lendemain dans le grand bain des Red Bull Crashed Ice à Marseille. «Derek (Wedge) avait remarqué que l’on avait du potentiel, mais nous sommes passés d’un petit module où on faisait un départ à trois mètres de hauteur à un truc de dingue en plein centre-ville avec de gros sauts», glisse Kevin David, qui comme son pote Filipe, a débuté dans la discipline par curiosité.

 

 

C’est que les deux jeunes hommes ont toujours été attirés par les sports extrêmes. Filipe Carvalheiro pratique le motocross et Kevin David le ski freestyle. Si le premier jouait au hockey sur glace depuis son enfance à Crans-Montana, le second détestait le patinage et n’avait plus chaussé de patins depuis quatre années. «La vitesse, les sauts m’ont immédiatement plu. J’ai été pris par l’adrénaline», mentionne Filipe Carvalheiro avouant avoir été angoissé avant son baptême sur le serpent de glace marseillais. «C’était hardcore pour une première. J’avais véritablement peur de tomber et de me blesser.»

>> A lire aussi: Les glisseurs de l'extrême sur le Dragon de glace de Crans-Montana

«Il faut se lancer sans trop réfléchir»

Tout s’est bien déroulé pour les deux Valaisans qui assurent que leurs parents ne voyaient pas l’idée de glisser avec d’autres patineurs de l’extrême d’un bon œil. Des parents qui ont toutefois dû se plier devant la nouvelle passion de leurs fils qui avaient attrapé le virus de glace. Bien entourés sur le circuit qu’ils décrivent comme une grande famille, Filipe et Kevin ont évolué et parfait leur apprentissage sur et hors de la glace, parvenant désormais parfaitement à gérer les éventuelles craintes de blessure. «Comment? Il faut se lancer sans trop réfléchir, uniquement se concentrer sur les aspects techniques de la descente», poursuit Kevin David qui prend toujours bien soin d’analyser et de visualiser le parcours avant de s’élancer lames aiguisées et tête la première.

 

 

Face aux adultes à Crans-Montana

L’été dernier, les deux athlètes du Haut-Plateau se sont entraînés ensemble sur des rollers pour perfectionner leur équilibre, leur saut pour se lancer dans le nouvel hiver avec ambitions dans la catégorie juniors réservée au moins de 21 ans. Filipe Carvalheiro ambitionne un top 15 mondial, alors que Kevin David souhaite intégrer les 25 meilleurs espoirs de la discipline.

>> A lire aussi: On a testé pour vous l'Ice Cross Downhill

Si sur le Red Bull Crashed Ice (Saint-Paul, Jyväskylä, Marseille et Edmonton), ils jouent au coude-à-coude avec les juniors, ils seront directement opposés aux «adultes» lors de la Ryders Cup du jour à Crans-Montana. «C’est le format qui est ainsi», explique Filipe Carvalheiro. «Mais c’est une grande aide pour progresser et de voir ce qu’il nous manque.»

Et glisser. Toujours plus vite pour toujours plus de fun.

 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top