01.04.2019, 19:00

Hockey: la finale valaisanne ne doit pas rester qu’un beau souvenir, elle doit être le début d’une belle histoire

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable de la rubrique des sports.

time-out Les affluences l’ont démontré, la passion et la ferveur l’ont confirmé, le Valaisan aime le hockey. Il apprécie les derbys, aussi. Il faut profiter de cet engouement pour bâtir un vrai projet commun, et une pyramide intelligente, dans le Valais romand. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Hockey: cette finale doit servir de détonateur à un projet commun

20 020 spectateurs en cinq matchs, soit une moyenne de 4004 personnes par rencontres, en troisième division, ce sont des chiffres qui rappellent que le Valaisan aime le hockey, qu’il est attaché à ses clubs quand bien même nos patinoires n’offrent aucun confort et qu’il adore plus que...

Top